À propos

Dès le XIe siècle, la mentalité médiévale éprouve le besoin de s'exprimer à travers une vision élargie de l'univers. Les empires s'écroulent, les états se forment ; l'homme, lui, se cherche. La Croisade lui permet de faire éclater son vieux mode de pensée occidental, et de s'enrichir aux sources mêmes de cet Orient fascinant et mystérieux qu'il était allé combattre. L'art roman cristallise ces tendances dans la décoration des églises. De ses chapiteaux surgissent des bêtes à tête humaine, et des êtres fabuleux, tandis que les murs s'ornent de scènes de l'Écriture et de l'Apocalypse. Cette recherche, cette symbolique, peuvent paraître désordonnées et quelque peu inquiétantes. En fait, à travers son univers imaginaire, le Moyen Âge roman dégage peu à peu un humanisme : dans la pierre, il sculpte sa vision du monde et de l'homme, balancés entre le Bien et le Mal. Comme pour tout l'art occidental, la sculpture des églises romanes du Roussillon transmet cette préoccupation du Moyen Âge. C'est elle, sans doute, qui rend l'homme moderne sensible aux problèmes de l'homme médiéval. Comme lui, il vit dans un univers confus et angoissant, à travers lequel il tente, à son tour, de définir une manière de vivre : l'art roman lui offre l'occasion de méditer sur ce thème.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

  • EAN

    9782307111191

  • Disponibilité

    À paraître

  • Nombre de pages

    83 Pages

  • Poids

    1 351 Ko

  • Distributeur

    FeniXX 2

  • Support principal

    ebook (ePub)

empty