Le Grand Barrage

À propos

Une société britannique est mandatée pour construire un barrage forestier en Inde récemment indépendante. Dans le camp bâti sur le site se côtoient ouvriers britanniques et indigènes, dirigés par l'ingénieur en chef Clinton ; mais aussi les femmes des hauts cadres, notamment Helen, l'épouse de Clinton, que fascinent les conditions de vie des tribus locales, menacées par le chantier.

Malgré les recommandations des ingénieurs indiens, Clinton a décidé que la construction serait achevée en trois ans, mais il se heurte bientôt aux imprévus humains, aux accidents techniques et à la puissance implacable de la nature. Jusqu'à ce que la mousson arrive...

Kamala Markandaya raconte avec la même habileté les défis du chantier, les subtiles mécaniques sociales ou la rumeur incessante de la rivière.

Née à Mysore, Kamala Markandaya (1924-2004) étudie et travaille comme journaliste en Inde, puis s'installe à Londres en 1948. Son premier roman, Nectar in a Sieve (1954) lui vaut un succès mondial. Notamment en France, où plusieurs de ses titres ont été traduits il y a plus de cinquante ans et sont aujourd'hui épuisés. Taraudée par les rapports complexes entre Occidentaux et Indiens, Markandaya est considérée dans le monde anglo-saxon comme une figure de la littérature postcoloniale.



  • EAN

    9782889070121

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Poids

    1 208 Ko

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Kamala Markandaya

Née à Mysore, Kamala Markandaya (1924-2004) étudie et travaille comme
journaliste en Inde, puis s'installe à Londres en 1948. Son premier roman, Nectar in a Sieve
(1954) lui vaut un succès mondial. Notamment en France, où plusieurs de ses titres ont été
traduits il y a plus de cinquante ans et sont aujourd'hui épuisés. Taraudée par les rapports
complexes entre Occidentaux et Indiens, Markandaya est considérée dans le monde anglosaxon
comme une figure de la littérature postcoloniale.

empty