Correspondance des routes croisées

,

À propos

« La vie est tellement incandescente. Ici comme là-bas. Vieux frère je te lance un grand pont. » Ces propos de Vernet à Bouvier du 17 août 1955 traduisent l'intensité d'une relation faite de passion et de fraternité. Depuis l'âge du collège, Nicolas Bouvier (1929-1998) et Thierry Vernet (1927-1993) ont rêvé ensemble d'accords majeurs avec le monde, par le voyage et par la création. L'un devient écrivain, l'autre peintre : en mots et en images, ils diront ce que l'on ne peut connaître qu'une fois. De Cologny à Paris, de Kaboul à Colombo, de Tokyo à Genève, leur correspondance est un fil tendu entre deux vies mises en commun. Nourrie de l'expérience de la route, elle exprime aussi la beauté d'une aventure humaine, celle d'une amitié sans réserve. La Correspondance des routes croisées réunit les lettres échangées par Nicolas Bouvier et Thierry Vernet jusqu'à la parution, chez Julliard en 1964, de l'édition française de L'Usage du monde, le récit de leur traversée de l'Asie.


Rayons : Littérature > Récit


  • Auteur(s)

    Nicolas Bouvier, Thierry Vernet

  • Éditeur

    Editions Zoé

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    24/08/2017

  • Collection

    Zoé

  • EAN

    9782889275021

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    1 664 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    60 098 Ko

  • Diffuseur

    Harmonia Mundi

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Version ePub

    2.0.1

Navigation

Table des matières adaptable Un sommaire est présent dans le contenu du livre, ce qui permet de l'utiliser avec un affichage adapté.

Nicolas Bouvier

Journaliste, écrivain, photographe et iconographe, Nicolas Bouvier était autant un homme de lettres qu'un homme d'images. On ne s'étonnera donc pas du mandat confié par la Télévision Suisse romande pour la réalisation d'un ouvrage célébrant ses 25 ans.

empty