Jean-Paul Maurice


  • Nés dans les océans il y a peut-être 2,4 milliards d'années, les champignons peuvent être parasites, partenaires symbiotiques, ou recycleurs. Sans eux, les débris végétaux s'accumuleraient sur Terre, le gaz carbonique disparaîtrait de l'atmosphère et la vie s'arrêterait purement et simplement. Indispensables à l'homme pour le pain, la bière ou la pénicilline par exemple, ils sont aujourd'hui étudiés de près par les chercheurs en santé humaine ou dans l'élaboration de carburants de seconde génération. C'est cette fabuleuse odyssée ainsi que les découvertes scientifiques les plus récentes que les auteurs retracent dans cet ouvrage qui séduira le simple cueilleur de champignons comme le mycologue averti.


  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Trois études sur ce poète d'origine belge, dont l'oeuvre est le témoignage sur ses voyages réels ou imaginaires, ses rêves ou ses hallucinations.

  • Un nouveau contrat social, un éloge du rêve, un renouvellement de l'utopie et un nouvel éclairage non-violent proposé aux anarchistes, bref, un nouvel humanisme.

  • Carbonate rocks (limestones and dolomites) constitute a major part of the geological column and contain not only 60% of the world's known hydrocarbons but also host extensive mineral deposits. This book represents the first major review of carbonate sedimentology since the mid 1970's. It is aimed at the advanced undergraduate - postgraduate level and will also be of major interest to geologists working in the oil industry. Carbonate Sedimentology is designed to take the reader from the basic aspects of limestone recognition and classification through to an appreciation of the most recent developments such as large scale facies modelling and isotope geochemistry. Novel aspects of the book include a detailed review of carbonate mineralogy, non-marine carbonate depositional environments and an in-depth look at carbonate deposition and diagenesis through geologic time. In addition, the reviews of individual depositional systems stress a process-based approach rather than one centered on simple comparative sedimentology. The unique quality of this book is that it contains integrated reviews of carbonate sedimentology and diagenesis, within one volume.

  • Calcretes are an important component of many ancient fluvial, lacustrine and shallow-marine carbonate sequences, and they are widely developed in many parts of the world at the present time. Calcretes are useful to the earth scientist involved in reconstructing ancient environments, palaeoclimates and palaeographics, and they may also reveal details of soil biota and chemistry. Over the last two decades the journal Sedimentology has published a number of articles on this subject and a compilation of them is presented here. In addition to the five main sections, this volume also includes an introduction to the subject that offers a review of recent work on calcretes. The collection of papers illustrates the range of calcrete occurrences and the great variety of textures and fabrics. This volume is authored and edited by experts and will serve as more than an introduction to the subject for geologists, soil scientists and geographers.
    If you are a member of the International Association of Sedimentologists, for purchasing details, please see: http://www.iasnet.org/publications/details.asp?code=RP2

  • De jeunes orientalistes chercheurs du C.N.R.S. et de l'école des Hautes Études, ont décidé de mettre en commun leur expérience et leurs curiosités pour publier, à l'intention d'un large public, une série d'ouvrages consacrés aux croyances et aux rites qui eurent cours - ou ont cours, aujourd'hui encore - dans les sociétés traditionnelles de l'Orient et de l'Extrême-Orient. L'originalité de cette entreprise naît de l'optique nouvelle selon laquelle elle entend examiner ces problèmes religieux : au lieu de juxtaposer des ouvrages consacrés individuellement aux aspects de la vie religieuse d'une civilisation, Il s'agit de présenter successivement les divers aspects d'un même phénomène religieux à travers le plus grand nombre possible de civilisations. Chaque volume se présente donc sous forme d'un recueil de contributions intéressant le Proche-Orient, l'Asie centrale et l'Extrême-Orient. Il s'agit ici des procédés magiques exercés par des hommes -dans un but maléfique ou bénéfique - sur d'autres êtres humains, leurs personnes ou leurs biens. Le problème présuppose l'existence de forces latentes et la possibilité de les utiliser. Quelle est l'origine de ces forces, leur nature, leurs manifestations ? Qui utilise ces forces ? Dans certaines traditions, religion et magie sont si proches qu'elles ne peuvent ni se condamner, ni s'exclure. Le charme ne se confond-il pas alors avec le rite et le prêtre avec le sorcier ? Quelles sont ces techniques ? Incantations, amulettes, talismans, envoûtements ? La multiplicité des questions reflète bien la complexité du phénomène de la "sorcellerie", activité sacrée ou maudite.

  • Le 1er janvier 1999, l'Europe vivra, avec la création de l'euro, un événement unique. Pour la première fois dans l'histoire économique contemporaine, onze pays sur les quinze que compte l'Union européenne auront renoncé volontairement à leur monnaie nationale pour adopter une monnaie unique et unir leur destin monétaire. Une formidable aventure dans laquelle se sont engagés près de 300 millions d'Européens. Avec le double espoir de faire de l'euro l'instrument d'une meilleure intégration européenne et un facteur de rééquilibrage du système monétaire international susceptible, à terme, d'atténuer l'actuelle suprématie du dollar américain. La parole est maintenant aux acteurs de la vie économique : financiers, industriels, consommateurs, épargnants, investisseurs. Désormais, c'est au monde des affaires que revient le devoir de se réapproprier l'euro, d'expliquer les avantages - ou les inconvénients - qu'il pense retirer d'une Europe monétairement unie et de l'accroissement de la concurrence qui va nécessairement en résulter. C'est à cet exercice que se sont livrés, dans le présent ouvrage, les présidents-directeurs généraux de quelques-uns des principaux groupes français, représentatifs de l'industrie, de la finance et des services. Chefs d'entreprise, ils s'expriment sur le nouveau paysage résultant de la création d'Euroland. Citoyens du monde, ils évoquent l'avenir politique de l'Europe, bientôt élargie aux pays de l'Est, et le rôle dévolu désormais à la Nation comme à la région.

  • Paul Raphael et Maurice Gontard retracent l'histoire d'Hippolyte Fortoul, marqué par ses origines géographiques et familiales, professeur de littérature française aux facultés de Toulouse et Aix-en-Provence, qui fut Ministre de l'Éducation nationale de 1851 à 1856.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ce livre raconte l'histoire de Alfred de Musset, de sa vie et de son oeuvre. Le lecture y découvre aussi certaines de ses publications inédites et peu connues. "Alfred de Musset est né le 11 décembre 1810, au centre du vieux Paris, près de l'hôtel de Cluny, dans une maison qui porte encore le n° 33 de la rue des Noyers... Alfred de Musset s'amusait quelquefois à dire que, dans son enfance, il avait été aussi bête qu'un autre ; mais je ne crains pas d'affirmer qu'il donna de très bonne heure des preuves d'une rare précocité d'intelligence. Lorsqu'on l'eut mené pour la première fois à l'église, ce fut le plus innocemment du monde qu'il dit à sa mère : « Maman, irons-nous encore dimanche prochain voir la comédie de la messe ? » Et il ne se douta pas du sens voltairien de ses paroles. Si l'ignorance est pour moitié dans la plupart des mots heureux qui échappent aux enfants, parfois aussi d'autres mots, auxquels on ne fait pas assez attention, révèlent, à travers l'ingénuité de l'enfant, le caractère à venir de l'homme. En voici un exemple : Alfred avait trois ans, lorsqu'on lui apporta une paire de petits souliers rouges, qui lui parut admirable. On l'habillait, et il avait hâte de sortir avec cette chaussure neuve dont la couleur lui donnait dans l'oeil. Tandis que sa mère lui peignait ses longs cheveux bouclés, il trépignait d'impatience ; enfin il s'écria d'un ton larmoyant : « Dépêchez-vous donc, maman, mes souliers neufs seront vieux. » On ne fit que rire de cette vivacité ; mais c'était le premier signe d'une impatience de jouir et d'une disposition à dévorer le temps qui ne se sont jamais calmées ni démenties un seul jour."

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • Voici le Portrait des siècles meurtris. Quatre poètes y ont collaboré, qui se sont donné pour mission d'offrir à tous les Ivoiriens et à tous les peuples de la terre, la profusion de fleurs qu'ils ont faite eux-mêmes et qu'ont faite vingt-sept de leurs confrères. Est-il acte d'amour plus élevé ? Ils l'ont dit : aux poètes qui vivent, cette anthologie parlera d'amitié, d'encouragement, de solidarité; de ceux qui ne vivent plus, elle perpétuera le souvenir et constituera, plus qu'un hommage, l'obélisque dressé aux frontières de tous les cours pour rappeler à chacun de nous la noblesse et la beauté de leur idéal que la mort n'a pu vaincre, que la mort ne peut vaincre. Voyez comme le temps et le destin font les choses et comme le sort tisse de sa destre main toutes les ironies du sort : l'aurore s'est levée et ses lumières encore hésitantes circonviennent le poète disparu.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Extrait : "cette demande : qu'est-ce qu'une Lorette ? Voici la réponse : la Lorette échappe à la définition. On ne l'explique pas, on l'analyse, on la classe. C'est à tort qu'on a cherché à établir quelques rapprochements entre la Lorette et la grisette."

  • Au début du mois d'août 1914, Paul Dupuy, secrétaire général de l'École normale supérieure, avait demandé à tous les élèves mobilisés de lui écrire depuis le front. Ils l'informeraient de la guerre, il donnerait à chacun des nouvelles des autres. Chez le sous-lieutenant Maurice Genevoix, alors âgé de vingt-trois ans, Dupuy découvrit une personnalité attachante, à laquelle il adressa des lettres de plus en plus longues, stimulant l'écriture de son correspondant et se livrant à son tour.
    Ces lettres, échangées pendant les neuf premiers mois de la guerre, jusqu'à la blessure de Maurice Genevoix aux Éparges, nous emmènent au coeur de la vie de l'École normale supérieure au début de la guerre et rappellent le destin, souvent tragique, de beaucoup de ses élèves. Elles annoncent le grand livre de Genevoix, Ceux de 14, et sont, par le talent des deux correspondants et le contexte dramatique de leurs échanges, le récit d'une amitié naissante. Défiant la mort et les bombes, cette relation entre le professeur en fin de carrière et son élève atteint une intensité bouleversante.

empty