Arts et spectacles

  • Le désastre de Pavie, cest loccasion inespérée pour un romancier de raconter une histoire vraie qui est en soi totalement romanesque.
    D'entrée, les personnages sont campés : un beau roi, séducteur, dont lappétit de vivre na dégal que lambition dêtre le prince des Arts et des Lettres, fasciné quil est par la Renaissance italienne quil vient de découvrir de lautre côté des Alpes ; en face, un personnage sombre, ombrageux, obsédé par son salut au point, dans quelques années, de renoncer à son formidable trône et pouvoir sur lAllemagne, lAutriche, les Flandres, lEspagne et le Nouveau Monde, puis se retirer dans un couvent et y vivre de macérations.
    Entre la superbe et laustérité, la bataille de Pavie en décidera autrement, le roi de France sera vaincu, emprisonné à Madrid, devra jurer la paix puis se parjurer, une fois libéré.
    Giono na pas à forcer son talent pour narrer cet incroyable scénario.

  • L'administration des Beaux-Arts, le Salon, la formation des artistes, les marchands de tableaux, les sociétés des amis des arts, la fonction du musée, le relais par l'État républicain de l'encouragement des artistes, et aujourd'hui le système de la Culture, la commande publique, le marché de l'art : voici la matière de cette étude, la première qui propose une histoire des institutions du monde des arts en France depuis la Révolution.

    Dans la perspective d'une histoire sociale des arts, elle montre la profonde transformation des doctrines et des pratiques dans le champ de l'art, depuis la liberté révolutionnaire conquise par les artistes jusqu'à la conception de l'art comme "service public" chez les républicains, depuis l'apothéose du Salon jusqu'à sa décadence, depuis l'économie de la copie jusqu'à la spéculation sur l'innovation de l'art.

    Histoire de la crise des "Beaux-Arts" et de l'unité de l'art, endémique depuis le milieu du XIXe siècle, chronique d'un retournement de la valeur du tableau, de l'usage à l'échange, inventaire des projets républicains qui orientent l'action de l'État après 1880, approche des moyens mis en oeuvre de 1936 à aujourd'hui pour que les arts plastiques disposent d'un espace plus large que celui du marché : l'auteur rassemble les éléments d'une histoire jusqu'à présent dispersée, montre les réussites et les échecs, et fait enfin le point sur la situation actuelle.

empty