Iconoclaste

  • "Le domaine Marchère lui apparaîtrait comme un paysage après la brume. Jamais elle n'aurait vu un lieu pareil, jamais elle n'aurait pensé y vivre. " C'est un mariage arrangé comme il en existait tant au XIXe siècle. À dix-huit ans, Aimée se plie au charme froid d'un riche propriétaire du Jura. Mais très vite, elle se heurte à ses silences et découvre avec effroi que sa première épouse est morte peu de temps après les noces. Tout devient menaçant, les murs hantés, les cris d'oiseaux la nuit, l'emprise d'Henria la servante. Jusqu'au jour où apparaît Émeline. Le domaine se transforme alors en un théâtre de non-dits, de désirs et de secrets enchâssés, " car ici les âmes enterrent leurs fautes sous les feuilles et les branches, dans la terre et les ronces, et cela pour des siècles ".

  • 1954. C'est dans un village perdu entre la France et l'Italie que Stan, paléontologue en fin de carrière, convoque Umberto et Peter, deux autres scientifiques. Car Stan a un projet. Ou plutôt un rêve. De ceux, obsédants, qu'on ne peut ignorer. Il prend la forme, improbable, d'un squelette. Apatosaure ? Brontosaure ? Il ne sait pas vraiment. Mais le monstre dort forcément quelque part là-haut, dans la glace. S'il le découvre, ce sera enfin la gloire, il en est convaincu. Alors l'ascension commence.
    Mais le froid, l'altitude, la solitude, se resserrent comme un étau. Et entraînent l'équipée là où nul n'aurait pensé aller. De sa plume cinématographique et poétique, Jean-Baptiste Andrea signe un roman à couper le souffle, porté par ces folies qui nous hantent.

  • La vraie vie

    Adeline Dieudonné

    Chez eux, il y a quatre chambres. Celle du frère, la sienne, celle
    des parents. Et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros
    gibier. Un prédateur en puissance. La mère est transparente,
    amibe craintive, soumise à ses humeurs.
    Avec son frère, Gilles, elle tente de déjouer ce quotidien saumâtre.
    Ils jouent dans les carcasses des voitures de la casse en
    attendant la petite musique qui annoncera l'arrivée du marchand
    de glaces. Mais un jour, un violent accident vient faire
    bégayer le présent. Et rien ne sera plus jamais comme avant.
    La Vraie Vie est un roman initiatique détonant où le réel vacille.
    De la plume drôle, acide et sans concession d'Adeline
    Dieudonné jaillissent des fulgurances. Elle campe des personnages
    sauvages, entiers. Un univers à la fois sombre et sensuel
    dont on ne sort pas indemne.

  • La vie d'Émilienne, c'est le Paradis. Cette ferme isolée, au bout d'un chemin sinueux. C'est là qu'elle élève seule, avec pour uniques ressources son courage et sa terre, ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel. Les saisons se suivent, ils grandissent. Jusqu'à ce que l'adolescence arrive et, avec elle, le premier amour de Blanche, celui qui dévaste tout sur son passage. Il s'appelle Alexandre. Leur couple se forge. Mais la passion que Blanche voue au Paradis la domine tout entière, quand Alexandre, dévoré par son ambition, veut partir en ville, réussir. Alors leurs mondes se déchirent. Et vient la vengeance. Une bête au Paradis est le roman d'une lignée de femmes possédées par leur terre. Un huis clos fiévreux hanté par la folie, le désir et la liberté.

  • Mon mari

    Maud Ventura

    "Excepté mes démangeaisons inexpliquées et ma passion dévorante pour mon mari, ma vie est parfaitement normale. Rien ne déborde. Aucune incohérence. Aucune manie. "
    Elle a une vie parfaite. Une belle maison, deux enfants et l'homme idéal. Après quinze ans de vie commune, elle ne se lasse pas de dire " mon mari ". Et pourtant elle veut plus encore : il faut qu'ils s'aiment comme au premier jour. Alors elle note méthodiquement ses " fautes ", les peines à lui infliger, les pièges à lui tendre. Elle se veut irréprochable et prépare minutieusement chacun de leur tête-à-tête. Elle est follement amoureuse de son mari. Du lundi au dimanche, la tension monte, on rit,
    on s'effraie, on flirte avec le point de rupture, on se projette dans ce théâtre amoureux.

  • "Je voulais qu'il change. Qu'il s'en sorte. Qu'il arrête de voler et qu'il devienne champion olympique. Je rêvais. Je refusais de voir une réalité que pourtant il ne me cachait pas. " De chaque côté du parloir de la prison, deux hommes se dévoilent. L'un, Mathieu Palain, est devenu
    journaliste et écrivain alors qu'il se rêvait footballeur. L'autre, Toumany Coulibaly, cinquième d'une famille de dix-huit enfants, est un athlète hors normes et un braqueur de pharmacies. Champion le jour, voyou la nuit : il y a une " énigme Coulibaly " que Mathieu Palain tente d'éclaircir autant qu'il s'interroge sur lui-même. " L'enfermement, l'amitié et la délinquance, pourquoi certains s'en
    sortent et d'autres pas. J'ai longtemps tourné autour de ces obsessions. Et puis j'ai rencontré Toumany. "

  • Une bibliothèque féministe Nouv.

    Un livre peut changer une vie.
    Romancières, artistes, intellectuelles... Ces figures emblématiques du féminisme ont accepté de confier ici le livre qui les a transformées. La langue est sans détour, leur sincérité, absolue. Avec elles, on relit les incontournables, on découvre des textes méconnus, on se forge en chemin.
    Voici, racontées par elles : Virginie Despentes, Audre Lorde, Ysiaka Anam, Nnedi Okorafor, Simone de Beauvoir, Fanny Raoul, Susan Sontag, Françoise d'Eaubonne, Denis Mukwege, Djaïli Amadou Amal, Camille Claudel, Virginia Woolf, Alison Bechdel, Alexandra Kollontaï, Liv Strmquist, Annie Ernaux, Chris Kraus.

  • La joie et le reste Nouv.

    "Savez-vous qu'il n'existe que deux saisons par an ? La joie et le reste".
    Baptiste Beaulieu plonge au coeur de ce qui le constitue : la foi, l'homosexualité, la médecine.
    Il confie ses joies comme ses souffrances.
    L'humour et la tendresse ne sont jamais loin, il nous parle en ami. La forme brève et incisive agit comme un catalyseur.

  • Kérozène

    Adeline Dieudonne

    Une station-service le long de l'autoroute, une nuit d'été. Sous la lumière crue des néons, dans les odeurs d'essence et d'asphalte, quelques tables en plastique jaune délavé.
    23h12. Ils sont quinze à se croiser, si on compte le cheval et le cadavre planqué à l'arrière d'un gros Hummer noir. Une minute encore, et tout bascule...
    Adeline Dieudonné se joue des codes avec une irrésistible audace. Kerozene est drôle comme une comédie, tendu comme un thriller, mordant comme le réel.

  • Secrets de thérapeute Nouv.

    Secrets de thérapeute

    Tobie Nathan

    " Dans toute vie, un jour vient le besoin de confier ses secrets."
    Depuis cinquante ans, Tobie Nathan pratique l'ethnopsychiatrie : il accueille et prend soin du
    patient en tenant compte de son histoire, de sa culture, de sa langue, de ses croyances. Professeur d'université reconnu, auteur souvent primé, il revient aujourd'hui sur les grandes étapes de son existence comme autant de jalons dans l'élaboration de sa discipline. Il éclaire ce qui lui semble essentiel et livre ce qu'il n'avait jamais dévoilé. " La multitude des langues et des cultures est la véritable richesse du monde. " Récemment, on a fait appel à lui pour instaurer
    le dialogue avec les jeunes radicalisés. Plus que jamais sa méthode est nécessaire. Dans un monde cloisonné, qui se méfie de la différence, Tobie Nathan ouvre une voie d'avenir.

  • De tout temps, les femmes ont agi. Elles ont régné, écrit, milité, créé, combattu, crié parfois. Et pourtant elles sont pour la plupart absentes des manuels d'histoire.
    " C'est maintenant, à l'âge adulte, que je réalise la tromperie dont j'ai été victime sur les bancs
    de l'école. La relégation de mes ancêtres femmes me met en colère. Elles méritent mieux. Notre
    histoire commune est beaucoup plus vaste que celle que l'on nous a apprise. "
    Pourquoi ce grand oubli ? De l'âge des cavernes jusqu'à nos jours, Titiou Lecoq s'appuie sur
    les découvertes les plus récentes pour analyser les mécanismes de cette vision biaisée de l'Histoire.
    Elle redonne vie à des visages effacés, raconte ces invisibles, si nombreuses, qui ont modifié
    le monde. Pédagogue, mordante, irrésistible, avec elle tout s'éclaire. Les femmes ne se sont
    jamais tues. Ce livre leur redonne leurs voix.
    " Femme libre et engagée, esprit avide et curieux, écrivaine confirmée, Titiou Lecoq livre un
    grand récit, passionnant et vrai. " Michelle Perrot

  • Sale gosse

    Mathieu Palain

    Wilfried naît du mauvais côté de la vie.
    Sa mère, trop jeune et trop perdue, l'abandonne. Il est placé dans une famille d'accueil aimante. À quinze ans, son monde, c'est le foot. Il grandit balle au pied dans un centre de formation. Mais une colère gronde en lui. Wilfried ne sait pas d'où il vient, ni qui il est. Un jour sa rage explose ; il frappe un joueur. Exclusion définitive. Retour à la case départ. Il retrouve les tours de sa cité, et sombre dans la délinquance. C'est là qu'il rencontre Nina, éducatrice de la Protection judiciaire de la jeunesse. Pour elle, chaque jour est une course contre la montre ; il faut sortir ces ados de l'engrenage. Avec Wilfried, un lien particulier se noue.
    D'une plume hyper-réaliste, Mathieu Palain signe un roman percutant. Il nous plonge dans le quotidien de ces héros anonymes et raconte avec empathie une histoire d'aujourd'hui, vraie, urbaine, bouleversante d'humanité.

  • Ma reine

    Jean-Baptiste Andrea

    Vallée de l'Asse. Provence. Été 1965. Il vit dans une station-service avec ses vieux parents. Les voitures qui passent sont rares. Shell ne va plus à l'école. Il est différent.
    Un jour, il décide de partir. Pour aller à la guerre et prouver qu'il est un homme. Mais sur le plateau qui surplombe la vallée, nulle guerre ne sévit. Seuls se déploient le silence et les odeurs du maquis. Et une fille, comme un souffle, qui apparaît devant lui. Avec elle, tout s'invente et l'impossible devient vrai. Il lui obéit comme on se jette du haut d'une falaise. Par amour. Par jeu. Et désir d'absolu.
    Ma reine est une ode à la liberté, à l'imaginaire, à la différence. Jean-Baptiste Andrea y campe des personnages cabossés, ou plutôt des êtres en parfaite harmonie avec un monde où les valeurs sont inversées, et signe un conte initiatique tendre et fulgurant.

  • Sa vie, c'est d'écrire. À la main, toujours. D'un seul souffle, Christian Bobin compose un livre entièrement fait de lettres. Chacune est rare, précieuse.
    Elles sont adressées à sa mère, à l'ami, à un nuage, à une sonate. Au poète Ryokan aussi, ce moine et ermite japonais, génie de l'enfance. La lettre est ici le lieu de l'intime, l'écrin des choses vues et aimées. Elle célèbre le simple, le miracle d'exister. Et d'une page à l'autre, nous invite au recueillement et à la méditation.

  • L'autre Rimbaud

    David Le Bailly

    La photo est célèbre. C'est un premier communiant, cheveux sagement ramenés sur le côté, regard qui défie l'objectif. Il s'appelle Arthur Rimbaud. Mais sur le cliché d'origine posait aussi son frère aîné, Frédéric. Cet autre Rimbaud a été volontairement supprimé de l'image. Comme il fut " oublié par la plupart des biographes.
    Pourtant, les deux frères furent d'abord fusionnels, compagnons d'ennui dans leurs Ardennes natales. Puis leurs chemins se séparèrent. L'un a été élevé au rang de génie, tandis que l'autre, conducteur de calèche, fut banni par sa famille, effacé de la correspondance d'Arthur et dépossédé des droits sur l'oeuvre.
    En quoi était-il si gênant ce frère ? Pourquoi une telle conspiration familiale ?
    On croyait tout savoir du plus célèbre des poètes. Il restait encore une part d'ombre.
    Auteur de La Captive de Mitterrand, qui fut un succès critique et public, David Le Bailly signe ici un roman singulier, où la fiction se mêle à l'enquête. Il raconte, interroge, imagine et dissèque avec talent la mécanique implacable des secrets de famille.

  • Un concentré de sagesse à la portée de tous Trois amis en quête de sagesse et À nous la liberté rassemblent presque mille pages.
    Un concentré de sagesse à la portée de tous
    Trois amis en quête de sagesse et À nous la liberté rassemblent
    presque mille pages. L'idée de ce bréviaire est d'extraire la
    substantifique moelle de ces deux livres en la présentant sous forme
    de petits textes concis et accessibles, classés par ordre alphabétique.
    150 clés pour naviguer par tous les temps : Angoisse, Argent, Colère,
    Écologie, Mal-être, Optimisme, Paix, Solidarité etc. Au total, 150
    mots pour trouver les clés de la sagesse et avec quelques conseils
    pratiques.
    La vulnérabilité, l'interdépendance, la solidarité, la sobriété, l'anxiété,
    la résilience...nombre des notions de cet Abécédaire ont une acuité
    particulière en ces moments de fragilité et d'incertitude. Plus que
    jamais, nous avons besoin de lâcher prise et de revenir à l'essentiel.

  • Qui prête attention à Joe ? Ses doigts agiles courent sur le clavier des pianos publics dans les gares. Il joue divinement Beethoven. Les voyageurs passent. Lui reste.
    Il attend quelqu'un, qui descendra d'un train, un jour peut-être.
    C'est une longue histoire. Elle a commencé il y a cinquante ans dans un orphelinat lugubre.
    On y croise des diables et des saints.
    Et une rose.

  • Nuits silencieuses Nouv.

    "Lors des nuits silencieuses un homme pleure car il se souvient".
    Chanteur du groupe Rammstein, Till Lindemann a rempli les stades du monde entier.
    Mais il est aussi poète. L'amour, la mort et le sexe sont des thèmes obsessionnels chez cet homme mélancolique, mêlant son désespoir à un humour grinçant, parfois provocateur.
    Difficile de rester indifférent à cette lecture troublante où les fans du groupe metal retrouveront les échos de ce qu'ils aiment, empreints de noirceur et de dérision.
    Illustré par Mathias Matthies et traduit de l'allemand par Emma Wolff.

  • "Toi, le poète qui passe
    avec ta muse sous le bras (...)
    écoute ma musique,
    tandis que je me décompose."
    Au bord d'un chemin, une femme gît, en décomposition.
    Passant par là au bras de son aimée, un poète se délecte de cette vue infâme.
    Clémentine Beauvais revisite avec audace le célèbre poème " Une charogne " de Charles Baudelaire. Elle imagine le destin de cette femme que l'histoire a bafouée, la faisant prostituée, chirurgienne, avorteuse, puis tueuse en série. Un court roman à la forme inventive, impertinent
    et engagé.

  • "Quand je suis né, je n'ai pas ri, j'ai pleuré. Au fond, je devais savoir où je mettais les pieds."
    Le monde prend feu.
    Les crises se succèdent.
    Les injustices s'accentuent.
    La colère monte.
    Comment garder espoir ?
    Akhenaton s'interroge, s'insurge, fustige.
    Sa plume acide, ses mots syncopés pointent la voracité
    des décideurs en tout genre, leur faim toujours accrue.
    La faim de leur monde, à lire haut et fort, est un manifeste d'aujourd'hui. Un cri de ralliement.

  • La pilule peut-elle rendre stérile ?
    Comment soigne-t-on l'endométriose ?
    Quels types de soins est-on en droit de refuser...
    De la puberté à la ménopause, Martin Winckler répond à toutes les questions que se posent les femmes.
    Il aborde tous les sujets, sans tabou, des cystites aux maladies mentales, des vaccins aux violences obstétricales. Les explications sont détaillées et claires, accompagnées de conseils, pour comprendre ce qu'il se passe dans notre corps et savoir réagir face aux médecins.
    Ce livre s'adresse à toutes les femmes, quel que soit leur âge, leur orientation sexuelle, leur désir ou non de maternité. Et à celles et ceux qui les accompagnent et les soignent.
    Médecin généraliste dans un centre de planification et d'IVG pendant 25 ans, Martin Winckler a consacré sa vie à la santé des femmes. Chaque mois, il continue de recevoir des centaines de questions qui lui ont donné l'envie d'écrire ce livre. Ses romans (La Maladie de Sachs ; Le Choeur des femmes ; L'École des soignantes) comme ses essais (Les Brutes en blanc) ont été d'immenses succès critiques et publics. Son oeuvre est traduite dans une dizaine de langues.

  • Au XIIIe siècle, un personnage légendaire pose son regard de sage (ou de fou) sur nos comportements, nos imperfections. Ainsi naissent les histoires de Nasredin qui, depuis, ont voyagé à travers le monde et le temps, de la Turquie à la Mongolie, en passant par l'Inde ou l'Iran.
    Ilios Kotsou et Matthieu Ricard dévoilent ici leurs récits préférés afin de nous guider au quotidien. Car ces histoires pleines d'humour invitent à la réflexion : Nasredin n'a pas peur de balayer les faux-semblants, de critiquer le pouvoir et de mettre en scène ses nombreuses faiblesses. Derrière le rire, la lucidité conduit au discernement et à la liberté intérieure.
    Ce livre remet en perspective les grandes interrogations qui nous animent, avec de nouveaux éclairages : Comment changer de regard ? Nous libérer de nos fabrications mentales ? Comment être authentique ? Agir de façon juste ?

  • Mes 18 exils

    Susie Morgenstern

    Quelle vie ! Plus riche, plus inouïe, plus drôle qu'un roman ! Cela tombe bien, Susie Morgenstern
    est romancière : elle a publié plus de cent cinquante livres, dont d'immenses best-sellers pour les enfants. Avec elle, impossible de s'ennuyer. Tout est rire, autodérision, émotion. Elle a l'art de raconter les petits et les grands moments de la vie, les chagrins, les joies, mais surtout l'éblouissement d'aimer.
    De ses 18 exils, elle tire un hymne à la vie qui se lit pied au plancher et sourire aux lèvres.

  • "On mériterait
    des applaudissements
    et les cris d'une foule en délire,
    tant on fait ça bien,
    l'amour."
    Elle se retire seule, loin du monde, dans une maison comme une tanière. Chaque jour, elle
    choisit un vinyle, écrit et prend des photos. Elle laisse venir les sentiments et les souvenirs,
    elle fait parler les plafonds et les murs. Et cette maison tanière devient la nôtre.

empty