• Chers Poissons, on dit que vous êtes d'incorrigibles romantiques...

    ... Mais vous avez du mal à vous identifier à cette description caricaturale et votre petite voix intérieure vous susurre que c'est peut-être plus subtil que cela ? Grâce à cet ouvrage, ses tests, ses roues zodiacales à compléter pas à pas et ses 24 cartes à télécharger, offrez-vous l'expérience hors du commun d'un oracle comportemental adapté à votre signe.
    Éléments, maisons, aspects, modes... immergez-vous dans les bases de l'astrologie pour mieux vous connaître, comprendre ce qui se joue dans vos relations et devenir l'acteur éclairé de votre vie.
    Exit la position de victime de la fatalité, découvrez votre place au coeur du Zodiaque, et faites de l'astrologie une alliée précieuse pour relever les défis du quotidien et prendre les bonnes décisions.

    Au fil de vos tirages, les 144 conseils personnalisés de votre oracle vous indiqueront comment agir et dans quels secteurs précis de votre vie. Au fur et à mesure de votre pratique, vous découvrirez le potentiel infini des symboles vivants du Zodiaque.

  • Nous sommes au milieu des années 1980, aux États-Unis. June est une adolescente taciturne, écrasée par une soeur aînée histrionique et des parents aussi absents qu'ennuyeux. Depuis sa banlieue triste du New Jersey, elle rêve d'art et de son oncle Finn, un peintre new-yorkais reconnu. Mais Finn est très affaibli et meurt bientôt de cette maladie qu'on n'évoque qu'à demi-mot, le sida. Inconsolable, la jeune fille se lie d'amitié avec un homme étrange, Toby, qui se présente comme l'ami de Finn.
    Confrontée à l'incompréhension de son entourage, et à la réalité d'une maladie encore honteuse, June va brusquement basculer dans le monde des adultes et son hypocrisie.
    Roman d'apprentissage bouleversant, chronique des années sida vues par les yeux d'une adolescente, Dites aux loups que je suis chez moi révèle une auteure à la plume sensible et puissante.
    Carol Rifka Brunt est née aux États-Unis et vit aujourd'hui en Grande-Bretagne. Dites aux loups que je suis chez moi est son premier roman.

  • Les malédictions ont la vie dure. Depuis que Kintu, gouverneur d'une lointaine province du royaume du Buganda, a tué accidentellement son fils adoptif d'une malheureuse gifle, en 1750, un sort est lancé sur tous ses descendants, les vouant à la folie, à la mort violente, au suicide.
    Et en effet, trois siècles plus tard, les descendants de Kintu semblent abonnés au tragique : Suubi harcelée par sa soeur jumelle qu'elle n'a jamais connue, Kanani, le " réveillé " évangéliste, fanatique mais lubrique, Isaac Newton, torturé par l'idée d'avoir transmis le sida à sa femme et à son fils. Et enfin, Miisi, le patriarche, l'intellectuel éduqué à l'étranger, harcelé par des visions et des rêves où s'invitent l'enfance, les esprits, l'histoire du clan et de la nation toute entière.

    Un par un, ils sont appelés par les anciens du clan, dans une forêt aux confins de l'Ouganda, dans une ultime tentative de conjurer le sort.

    Mêlant les époques, les lieux, les ambiances avec une force narrative proprement époustouflante, manoeuvrant avec souplesse et humour dans les méandres de l'histoire, du mythe, des légendes populaires, déployant un incroyable casting de personnages, tous liés par le sang, tous condamnés, Kintu est un premier roman magistral, foisonnant, inattendu ; un répertoire shakespearien des turpitudes humaines tout autant qu'une formidable plongée dans un pays méconnu.
    Dans une langue magnifique, sans céder un millimètre aux bons sentiments, Jennifer Nansubuga Makumbi dresse une épopée terriblement contemporaine, aussi puissante, profonde et impitoyable qu'un fleuve. Et fait une entrée fracassante dans la littérature universelle.
    Jennifer Nansubuga Makumbi est née à Kampala. Elle a étudié e enseigné la littérature anglaise en Ouganda, avant de poursuivre ses études en Grande-Bretagne, à Manchester, où elle vit aujourd'hui.
    Son premier roman, Kintu, lauréat du Kwani.
    Manuscript Project en 2013, sélectionné pour le prix Etisalat en 2014, a reçu un accueil critique et public extraordinaire, aussi bien en Afrique qu'aux États-Unis ou en Grande-Bretagne, qui lui a valu d'être comparée à Chinua Achebe et considérée comme un "classique" instantané.
    Elle a remporté le Commonwealth Short Story Prize en 2014 et le prix Windham Campbell en 2018.

  • La sauvage

    Jenni Fagan


    Anais s'est violemment débattue pour échapper à la police. Sa jupe est tachée de sang, mais tout ce dont elle se souvient c'est d'un écureuil.

    Elle est conduite au Panopticon, un centre pour adolescents difficiles, où elle rencontre d'autres gamins. Isla l'anorexique, séropositive et mère de jumeaux, qui pratique l'automutilation et Tash qui l'aime, et se prostitue pour gagner l'argent de l'appartement où elles vivront ensemble. Les garçons sont tout aussi perdus et perturbés, le quotidien oscille entre fugue et défonce.
    Tous sont des enfants abandonnés, ou pire, par tous les adultes qu'ils ont rencontrés. Les travailleurs sociaux qui les surveillent sont dépassés ou indifférents.
    Trimbalée de foyers en familles d'accueil depuis sa naissance, Anais a l'impression d'être un sujet de laboratoire prisonnier d'une expérimentation. Elle décide de mettre fin à l'expérience et de reprendre sa liberté. Elle a quinze ans, elle est intelligente, belle et insoumise.

    Dans un style rapide, brillant, plein de l'énergie de ses personnages, Jenni Fagan nous communique sa tendresse pour cette héroïne touchante et vitale autour de laquelle elle construit son roman.

  • Le Sicilien

    Carl Pineau

    Prix du Polar découverte Les Petits mots des libraires

    Nantes, 1995. Une jeune albanaise est assassinée dans des conditions particulièrement sauvages. Dario, gérant de discothèque, fait figure de principal suspect, comment ne pas l'être, on a retrouvé le cadavre dans son coffre !
    Greg Brandt, policier expérimenté, est chargé de l'enquête, et dresse une liste bien plus étoffée de coupables potentiels, au premier rang de laquelle on trouve quelques mafieux, fraîchement débarqués d'Europe de l'Est, des notables, des truands locaux...
    Un cadavre, un coupable idéal, des mafieux aux méthodes plutôt violentes, un avocat aux curieuses fréquentations, des jeunes femmes exploitées, des truands russes... Rien ne va plus dans le pays nantais.
    Le Sicilien est le deuxième opus des Nuits nantaises. Cette trilogie est constituée d'intrigues policières autonomes qui proposent une photo de notre société et de la délinquance sur les décennies 80, 90 et 2000.

    Un personnage récurrent : l'inspecteur Greg Brandt.

  • L'égout

    Andrija Matic

    En 2024, dans une Serbie devenue un État totalitaire, Bojan Radi´c, jeune professeur d'anglais au chômage, est contacté par Velibor Stretenovi´c, chef du Service national de la Sécurité, pour enseigner l'anglais à ses enfants, langue pourtant interdite de l'Occident ennemi. D'abord sur ses gardes, Bojan se rapproche de Stretenovi´c et commence à voir d'un meilleur jour la politique du Gouvernement de l'Unité populaire dont la devise est : UNITÉ FOI LIBERTÉ. Mais quand Bojan perd la confiance de Stretenovi´c, suite à sa rencontre avec Vesna, jeune femme séropositive, c'est le début d'une descente aux enfers.
    Sur les traces du 1984 de George Orwell, L'Égout donne une vision étourdissante d'un sombre avenir.

  • Suite des observations scientifiques du Professeur Poupon, qui permettent d'affirmer que, en matière d'humour, le fond du bocal est le dessus du panier.Le bocal est un petit monde pas très éloigné du nôtre. Il est circulaire, on y tourne en rond, et on s'interroge régulièrement sur le sens de la vie et sur la meilleure manière de cohabiter avec les autres. La seule différence étant bien sûr que les habitants du bocal sont des poissons rouges. Et qu'ils sont diablement plus philosophes que nous !Une nouvelle bonne brassée de gags et d'aphorismes pas juste drôles mais drôlement justes ! Un regard décalé et plein de fraicheur sur notre monde et son étrange marche circulaire.

  • Des saillies d'humour qui touchent à tous les coups. Et en faisant des ronds dans l'eau ! Le fond du bocal toujours sur le dessus du panier?Le petit monde du bocal, finalement, ressemble au nôtre : rond, peuplé, et ponctué de grands débats et de petites vacheries. Bon, la seule différence, c'est bien sûr que les habitants du bocal sont des poissons rouges, et qu'ils sont diablement plus philosophes et drôles que nous ! Avec Nicolas Poupon à la barre, une nouvelle bonne brassée de gags et d'aphorismes pas seulement juste drôles mais carrément drôlement justes !

  • Passer sa vie dans un bocal, y'a vraiment de quoi devenir fou...Certains n'ont qu'une issue : s'évader. Oui mais pour aller où ? D'autres refusent de se laisser aller au conformisme ambiant et décident de tourner carré ! De toute façon, les poissons de Nicolas Poupon sont fêlés du bocal et ne tournent plus rond depuis belle lurette. Faut dire : ce n'est pas une vie que celle de poisson rouge ! Quelle idée de les enfermer dans un bocal ?Le concept est simple comme bonjour, le trait épuré au possible, le contexte si réduit qu'on en arrive à s'étonner de le voir ainsi décliné. Et le résultat est là. L'humour de Poupon fait mouche ! C'est drôle, souvent grinçant, laissant transparaître une jolie ironie, voire parfois du cynisme...Après une première publication, la série connaît un nouveau départ, dans une nouvelle version augmentée et corrigée, aux éditions Drugstore.

  • La plus grande série aquatique depuis Les Dents de la mer... le retour !Soucieux de montrer à ses contemporains à quel point l'existence peut être source de variété et d'épanouissement, Nicolas Poupon étudie de très près l'espèce aquatique, et plus particulièrement les poissons rouges. Fasciné par une telle richesse de vie, il a décidé de raconter au monde ses découvertes et ce sont déjà plus de 800 observations qui se sont ainsi retrouvées consignées dans ses carnets.Voici déjà le deuxième de ces fameux carnets, pour permettre au grand public de se plonger dans le bocal, et de repousser ainsi les limites réelles et irréelles, sensées ou absurdes, de l'univers connu.

  • Il s'en passe toujours, des choses, au fond du bocal ! Suite des observations dingues - mais pas tant que ça - du Professeur Poupon, toujours en parfaite immersion dans les hauts-fonds de l'humour !On tourne en rond dans un bocal. Alors on y papote d'un peu tout, des gens, de la vie, pendant qu'autour les humains vaquent à leurs occupations? pas si éloignées de celles des poissons rouges. Sauf que les poissons, eux, sont diablement plus lucides sur notre étrange société et bien plus drôles dans l'art d'en parler ! Avec ce cinquième tome du Fond du bocal, intégralement constitué de nouveaux gags 100% inédits, Nicolas Poupon confirme que son bocal flotte sur le haut du panier de l'humour !

  • Les sciences humaines et sociales ne sont plus le monopole d'une petite partie du monde, l'Europe occidentale, l'Amérique du Nord, rejointes assez tôt par l'Amérique latine. Elles sont pratiquées partout, avec de plus en plus souvent une capacité des chercheurs à se situer au meilleur niveau, et à participer à des échanges scientifiques réellement planétaires, tout en ayant un fort ancrage dans leur propre société. L'Occident a perdu l'hégémonie scientifique, ce qui présente des implications considérables. Les chercheurs occidentaux, ou formés à l'Ouest, ou par lui, ne peuvent se contenter du projet d'une extension à la planète tout entière de concepts et de catégories nés exclusivement, croit-on trop souvent, dans une seule partie du monde. Nous devons repenser les valeurs universelles [...]. L'expression « Penser global » constitue un signe de ralliement pour cet ouvrage qui rassemble les contributions de chercheurs en sciences sociales parmi les plus reconnus dans le monde. Penser global, c'est s'inté-resser à des logiques mondiales, planétaires, et articuler ce niveau d'analyse à d'autres niveaux, régionaux, nationaux ou encore locaux. (Michel Wieviorka) Avec les contributions de : Elijah Anderson, Jean Baubérot, Rajeev Bhargava, Judit Bokser Liwerant, Manuel Castells, Philippe Descola, Mireille Delmas-Marty, Jean-Pierre Dozon, Marc Fleurbaey, Michel Foucher, Nancy Fraser, René Frydman, Nilüfer Gle, Alain d'Iribarne, François Jullien, Hervé Le Bras, Dominique Méda, Edgar Morin, Vinh-Kim Nguyen, Ernesto Ottone, Jean-Luc Racine, Jean-Daniel Rainhorn, Ignacy Sachs, Yves Schemeil, Farzana Shaikh, Brian Stock, Alain Touraine, Yuan Tseh Lee, Imma Tubella, Immanuel Wallerstein, Michel Wieviorka.

  • Imaginez-vous incapable de vous souvenir de votre identité, incapable de reconnaître les gens qui vous entourent, et même incapable de parler. Être étranger à lui-même est devenu la réalité de Camille. Il comprend tout ce qui se passe autour de lui mais ne peut pas s'exprimer. Du moins avec des mots. Il a aussi du mal à ressentir des émotions comme il en perçoit chez celle qui l'a accueilli dans sa maison. Dans leur maison a-t-elle dit. Pourtant il ne reconnaît rien ici. Qu'importe, elle est gentille et il lui est reconnaissant de l'avoir fait sortir de l'hôpital où tous ces gens lui faisaient peur et l'agressaient. Mais tous ceux qui ont fait partie de son passé ne veulent qu'une chose : essayer de le faire ressurgir. Faire en sorte que le Camille d'avant revienne. Et s'il ne le voulait pas ? Et si ce qui comptait pour lui désormais était de vivre le moment présent puisqu'il ne se souvient pas du passé et ne conçoit pas l'avenir ? C'est ce que comprennent Jeanne et Yamina, ces deux jeunes filles auxquelles il s'attache et qui lui font faire des progrès énormes. Pourtant, un tel désir peut-il être satisfait dans une société où la survie passe par la maîtrise de codes et de valeurs que Camille ne possède plus ? Avec "Ce qu'il reste quand on a tout oublié", Michel Ponte réussit le pari magistral de nous faire entrer dans la peau de ce personnage attachant et profondément humain. Nous découvrons avec lui son passé, sa vie, ses goûts et partageons ses interrogations, parfois sans réponse. Un ouvrage empli d'émotion et de sincérité qui n'a de cesse de nous placer face à nos certitudes sur la vie pour nous montrer que la souffrance n'est pas toujours là où nous aurions pu le croire.

  • La pandémie de sida, qui a constitué l'un des défis majeurs dans le champ de la santé à la fin du xxe siècle, a donné lieu à une importante mobilisation de la société civile, au Nord dans un premier temps, relayée et incarnée ensuite dans les pays du Sud. Pour la première fois, un ouvrage est consacré aux mobilisations collectives face au sida, en Afrique, en Asie, en Amérique latine. Il décrit comment émergent et s'organisent ces mobilisations à la fois au niveau local et global, et rend compte également des mutations sociologiques qu'elles induisent. Les auteurs décryptent le mouvement social transnational de lutte, et en particulier les positions spécifiques des associations dans les pays non occidentaux. Ils mettent en valeur les dynamiques de cette mobilisation et les formes de la solidarité entre associations du Sud et du Nord, avec leurs succès et leurs contradictions. Ils présentent également les arguments économiques pour améliorer l'accès aux traitements pour les populations du Sud ainsi que les positions contrastées des associations du Nord face à la complexité des situations au Sud. À travers ce prisme des mobilisations et le large éventail des situations géographiques, sociales et politiques présentées, l'ouvrage est révélateur du bouleversement global qui traverse nos sociétés contemporaines, face à une maladie qui constitue à la fois un marqueur des inégalités mais également de la solidarité de la société civile à l'échelle mondiale.

  • Thon petit navire

    Collectif

    Vous envisagez de recevoir mais vos placards sont vides. Seule subsiste la fameuse petite boîte bleue et son célèbre voilier. Découvrez à travers ces 30 recettes fraîches et gourmandes comment satisfaire vos hôtes en toutes occasions ! Vous cherchez à surprendre vos amis avec un apéritif frais et savoureux ? Optez pour les verrines d'avocat au thon, les canapés d'endives au thon et au sésame ou encore par les cigares au thon. L'été et la chaleur sont au rendez-vous ? Laissez-vous tenter par un pique-nique autour de la célèbre salade niçoise, du traditionnel cake thon-olives ou de l'original wrap thon, carotte et coriandre. En famille, offrez-vous un moment chaleureux et convivial autour d'un soufflé au poisson et à la tomate ou d'une tortilla au thon et aux tomates confites. Le thon Petit-Navire saura répondre à toutes vos envies. Fraîcheur et naturel garanti !

  • Description de différentes méthodes d'analyse de données épidémiologiques présentées sous forme de tableaux de contingence.

  • Au début des années 2000, le Botswana est le pays au monde qui connaît le plus haut niveau de séroprévalence du VIH. Dans ce pays qualifié d'exception en Afrique, pour son développement économique et son régime démocratique, la mobilisation face au sida est tôt érigée en modèle. Imprégnée par un nationalisme et une bienfaisance étatique, la politique d'accès aux médicaments antirétroviraux a été rendue possible par le soutien de l'industrie pharmaceutique, de la recherche biomédicale américaine et des fondations philanthropiques convergeant vers un pays qui offrait des opportunités et des garanties pour l'intervention biomédicale sur le sida. Prendre soin de sa population analyse l'accès aux médicaments et l'organisation des soins au croisement entre les impératifs de santé publique, des priorités scientifiques et des enjeux de définition de l'État et de la citoyenneté dans l'Afrique contemporaine. Tout en octroyant une place centrale à la prise en charge biomédicale et aux essais cliniques, la politique de santé publique mobilise l'imagination nationale et redéfinit la population sous une forme restrictive en garantissant aux citoyens des droits qui sont refusés aux étrangers.

  • Découvrez la vie des pêcheurs d'antan, bien différente de celle d'aujourd'hui. Une existence difficile où tout commençait souvent avant l'âge de 14 ans. Une vie de dur labeur où l'océan se montrait parfois cruel. La France ayant eu son lot conséquent de disparus ou de morts en mer, ces courageux pêcheurs qui partaient parfois des mois entiers dans les glaces de Terre Neuve, au détriment de leur famille...
    C'est l'histoire de cette vie que vont vous raconter une vingtaine de pêcheurs d'autrefois, issus des départements suivants :
    Ille et Vilaine (35),
    Côtes d'Armor (22),
    Finistère (29),
    Morbihan (56),
    Loire-Atlantique (44),
    Vendée (85),
    Charente-Maritime (17),
    Gironde (33),
    Landes (40).

  • En 1962, François, 16 ans, bouleversé par la mort de Flora, sa jeune fiancée, s'enfuit de la maison du fond de l'impasse, dans la banlieue parisienne, où il est né et a vécu avec ses grands-parents. Vingt ans plus tard, devenu médecin au Canada, il rentre en France, quelques mois avant l'élection présidentielle de mai 1981, et installe son cabinet dans cette maison. Pendant ces vingt ans, la population de l'impasse s'est complètement renouvelée, avec l'arrivée, notamment, de l'immigration maghrébine. Avec ses patients, François fait des rencontres qui vont changer le cours de sa vie. Il y a notamment Thiyya, la belle jeune femme berbère dont il tombe amoureux, qu'il va courtiser jusqu'à Essaouira ; Victorine, une vieille femme dont le cancer est en phase terminale, qui lui demande d'abréger ses souffrances ; Patrick, le jeune drogué atteint du SIDA, à l'époque où il n'existe aucun traitement contre cette terrible maladie ; Marielle, la brillante avocate, qui va le défendre avec passion devant la cour d'assises où le médecin se trouve mis en accusation... Après Impasse Valmy (2013) qui abordait notamment les drames de la guerre d'Algérie et de l'avortement clandestin vécus par François, adolescent dans la France des années soixante, Jean-Pierre Hoss brosse cette fois, à travers l'histoire de François devenu médecin, une fresque de la vie en banlieue dans les années quatre-vingt, et évoque certaines questions aujourd'hui encore en pleine actualité.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Toujours passionné par la nature et ses nombreux secrets, Fabien Girard veut à nouveau faire connaître au public toutes les richesses méconnues qu'elle cache. Car les années qui s'accumulent et qu'il a passé à déchiffrer différents écosystèmes lui ont valu plusieurs aventures fantastiques. C'est ainsi qu'est né le deuxième tome de Secrets de plantes.

  • Axé sur l'émerveillement, le livre Secrets de plantes veut surtout apprendre aux passionnés de la nature à reconnaître, à cueillir et à utiliser une étonnante variété de plantes, qu'ils peuvent ensuite utiliser presque à tous les jours d'une façon ou d'une autre, notamment en cuisine. Par le biais de nombreuses anecdotes et expériences accumulées au fil du temps par Fabien Girard, le lecteur est ainsi appelé à découvrir la diversité et la richesse qui se cachent dans nos sous-bois et nos forêts, le long des cours d'eau et dans les champs. Richement illustré, tout en couleurs et agréable tant pour l'oeil que pour l'esprit, Secrets de plantes nous apprend surtout que la forêt boréale cache un véritable trésor à ciel ouvert, où il faut sans cesse sentir, voir, goûter et toucher, pour bien saisir ces cadeaux que Dame nature nous fournit de façon aussi généreuse.

  • Magnus Solberg a créé une conscience artificielle. Sa fille, Selma, croit toutefois qu'il y a un lien entre cette découverte et la disparition soudaine de son père. Déjà orpheline de mère, la jeune Française, désormais seule au monde, décide de gagner la Suède, la terre de ses ancêtres paternels, sur le voilier familial. Or, les commanditaires de l'oeuvre de Solberg utilisent déjà cette conscience artificielle, mais il leur manque une information capitale pour réaliser leur rêve de domination. De là leur poursuite de Selma qui, croient-ils, possède la clé de leurs désirs.

    Pour la jeune fille, ce qui n'était au départ qu'une fuite pour éviter le foyer d'accueil devient petit à petit une aventure périlleuse, infestée de dangers. Heureusement, Selma peut compter sur des alliés qui lui sont encore inconnus, mais qui, sans le savoir, sont tous liés les uns aux autres dans cette histoire unique qui nous ouvre les portes d'un monde excitant...

  • Fisheries

    Collective

    • Oecd
    • 28 Juillet 2010

    The fish on your plate may have been caught by a high-tech trawler, trapped by a lone fisher, farmed along with tons of others, or even stolen by pirates. It may have been captured in the South Atlantic, landed in Europe, and processed in China. Globalisation, North-South relations, changing attitudes and lifestyles, and the way we manage natural resources all influence fisheries.
    This book uses the expertise of the OECD to assess these issues, and describes the challenges facing those who work in the industry. Apart from the fishers themselves and their families, it also draws on the points of view of NGOs, government specialists, scientists and independent experts.
    This book includes StatLinks, URLs under graphs and tables linking to Excel® spreadsheets showing the underlying data.

empty