Policier & Thriller

  • Harry Bosch-Renée Ballard :
    le face-à-face tant attendu  En revenant au commissariat d'Hollywood après une mission de son quart de nuit, l'inspectrice Renée Ballard tombe sur un inconnu en train de fouiller dans les meubles à dossiers. L'homme, elle l'apprend, est un certain Harry Bosch, un ancien des Homicides du LAPD qui a repris du service au commissariat de San Fernando, où il travaille sur une affaire qui le ronge depuis des années. D'abord sceptique, Ballard le chasse puis, intriguée, ouvre le dossier qu'il feuilletait... et décide de l'aider.
    La mort de Daisy Clayton, une fugueuse de quinze ans kidnappée, assassinée, puis jetée dans une benne à ordures, a, c'est vrai, de quoi susciter toute son empathie et sa colère. Retrouver l'individu qui a perpétré ce crime abominable devient vite la mission commune de deux inspecteurs aux caractères bien trempés
    et qui, peu commodes, ne s'en laissent pas conter par les ruses de l'un et de l'autre pour parvenir à leurs fins.  «Spectaculaire. Nuit sombre et sacrée est un roman haletant et très, très sombre.»
    Washington Post

  • TROP DE LARMES ONT COULÉ 
    SUR L'ARCHIPEL DE STOCKHOLM
    Une nuit de février 1944, à Stockholm, une mère de famille est retrouvée morte chez elle, clouée au sol. Trente ans plus tard, plusieurs femmes subissent exactement le même sort.
    Dans les années 80, le meurtrier récidive mais ce n'est qu'aujourd'hui que des indices refont surface.
    Britt-Marie, Hanne, Malin...
    À chaque époque, une femme flic se démène pour enquêter, mais les conséquences de cette traque pourraient s'avérer dévastatrices.
    L'Archipel des larmes, magistralement construit, nous fait traverser les décennies suédoises en compagnie de femmes hors du commun, avides de justice, et déterminées à arrêter ce monstre.

  • UNE QUÊTE, UN SECRET, UN ESPOIR. 
    Juillet 1942. Jamais l'issue du conflit n'a semblé aussi  incertaine. Si l'Angleterre a écarté tout risque d'invasion,  la Russie de Staline plie sous les coups de boutoir des  armées d'Hitler. L'Europe est sur le point de basculer.
    À travers la quête des Swastikas, la guerre occulte se  déchaîne pour tenter de faire pencher la balance. Celui  qui s'emparera de l'objet sacré remportera la victoire.
    Tristan Marcas, agent double au passé obscur, part à la  recherche du trésor des Romanov, qui cache, selon le  dernier des tsars, l'ultime relique.
    À Berlin, Moscou et Londres, la course contre la montre  est lancée, entraînant dans une spirale vertigineuse Erika,  l'archéologue allemande et Laure, la jeune résistante  française...
    «  Un jeu de rôle fascinant, qui prouve que le thriller ésotérique peut se marier à merveille avec la bonne littérature  » Sud Ouest
    «  Avec une efficacité redoutable, Giacometti et Ravenne font cohabiter personnages de fiction et figures historiques : Himmler, Churchill, Staline. Une pépite.  » Femme Actuelle
     

  • Dès le premier meurtre, épouvantable et déroutant, Camille Verhoeven comprend que cette affaire ne ressemblera à aucune autre. Et il a raison. D'autres crimes se révèlent, horribles, gratuits... La presse, le juge, le préfet se déchaînent bientôt contre la « méthode Verhoeven ». Policier atypique, le commandant Verhoeven ne craint pas les affaires hors normes mais celle-ci va le placer totalement seul face à un assassin qui semble avoir tout prévu. Jusque dans le moindre détail. Jusqu'à la vie même de Camille qui n'échappera pas au spectacle terrible que le tueur a pris tant de soin à organiser, dans les règles de l'art... Prix Cognac, 2006.

  • À la veille d'une mission spatiale top-secret, la capitaine Calli Chase détecte une alarme dans le tunnel d'un des centres de recherche de la NASA. Spécialiste en mécanique quantique et enquêtrice en cybercriminalité, Calli sait que l'approche imminente d'une tempête avec le shutdown décidé par le gouvernement créent des conditions idéales pour un sabotage.Le danger dépasse toutes ses craintes. Des indices troublants indiquent que Carmé, sa soeur jumelle, portée disparue depuis plusieurs jours, est liée à cet incident. Alors que le compte à rebours est lancé, Calli prend conscience qu'en cas d'échec la catastrophe sera terrible pour le programme spatial et pour la sécurité de la nation tout entière.Un suspense brillant, mené tambour battant par une Patricia Cornwell au sommet de son art.  Traduit de l'anglais (États-Unis) par Dominique Defert«  Reine du polar, pilote d'hélicoptère et de moto, Patricia Cornwell s'attaque, avec Quantum, à une série palpitante.  »  Grazia«  Le début d'un suspense infernal chez les astronautes et pour notre plus grand plaisir d'une série d'enquêtes ultra-documentées, toujours aussi réalistes. C'est un défi de ne jamais perdre le profane au milieu de cette technologie futuriste aussi impressionnante. Passionnant et instructif !  »  Télé Z«  Un suspense brillant, mené tambour battant par une Patricia Cornwell au sommet de son art.  »  Ici Paris  «  Patricia Cornwell est l'une des reines du roman à suspense. Prévue pour le 3 juin prochain, sa nouvelle livraison,  Quantum  (JC Lattès), est très prometteuse.  »  Union Presse«  Le mieux est de se libérer un peu de temps avant de se lancer dans la lecture, car il sera difficile de renoncer à aller jusqu'au bout : Patricia Cornwell est de retour !  » Florence Dalmas  Le Dauphiné Libéré / Vaucluse Matin  «  Avec Quantum, la reine du polar aux 100 millions d'exemplaires vendus s'attaque à une nouvelle série palpitante, entre cybercriminalité et conquêtes spatiales.  »  Télé 7 jours 

  • Plus fort qu'elle

    Jacques Expert

    UN AMOUR IRRAISONNÉ, 
    UN PIÈGE IMPARABLE, 
    PLUS FORT QU'ELLE ? 
    Cette nuit-là, dans la banlieue chic de Bordeaux, Cécile, 44 ans, est réveillée par une voix familière : « Debout, il faut qu'on parle. »
    Quelques instants après, elle est précipitée dans l'escalier de  marbre de sa maison et tuée sur le coup.
    Aux origines du meurtre, la police le comprend très vite, il y a la liaison passionnée entre le mari de Cécile et son assistante, Raphaëlle. Liaison pour laquelle Raphaëlle a tout quitté, y compris ses enfants, métamorphosée par cet amour plus fort qu'elle.
    Qui a tué Cécile ?
    Le mari, la maîtresse ? Les deux ensemble ?
    Peu à peu, une manipulation parfaite se dessine sous nos yeux. Effrayante. Oppressante. Et, peut-être, fatale ?

  • Un trafic de drogue de grande ampleur et une vérité à deux visages.
    Travaillant toujours bénévolement aux affaires non résolues pour la police de San Fernando, Harry Bosch est appelé sur une scène de crime dans une pharmacie. Les deux employés, père et fils,viennent d'être assassinés par des tueurs à gages et toutes les pistes s'orientent vers un trafic de médicaments antidouleurs qui, pris inconsidérément, se transforment en véritables drogues. Bosch n'hésite pas une seconde et se lance dans l'enquête.
    Mais voilà qu'il est soudain accusé par la police de Los Angeles d'avoir, trente ans plus tôt, trafi qué des éléments de preuve pour expédier un tueur en série au couloir de la mort. Bosch va devoir prouver son innocence, et la partie est loin d'être gagnée d'avance. Car il existe bien deux sortes de vérité: celle qui conduit à la liberté et l'autre, qui mène aux ténèbres...
    «Connelly nous conte deux histoires qui, chacune prise séparément, seraient déjà à elles seules d'une lecture enthousiasmante, mais qui, lues ensemble, font de ce roman un classique du genre.»
    Jeff Ayers, Associated Press

  • Cinq petites filles ont disparu. 
    Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. 
    Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d'être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez,  experte dans les  affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.  Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure...Un époustouflant thriller littéraire, inspiré de faits réels. 

  • À Seabrook, petite ville de Floride, le jeune avocat Keith Russo est tué à coups de fusil alors qu'il travaille un soir dans son bureau. L'assassin n'a laissé aucun indice. Aucun témoin, aucun mobile. Mais la police trouve bientôt un suspect, Quincy Miller, un homme noir et ancien client de Russo.
    Quincy est jugé et condamné à une peine de réclusion à perpétuité. Pendant vingt-deux ans, il se morfond en prison et ne cesse de clamer son innocence. Il n'a pas d'avocat, personne pour le défendre. De désespoir, il écrit une lettre aux Anges Gardiens, une fondation où travaille Cullen Post, avocat et ancien pasteur de l'Église épiscopale.
    Les Anges Gardiens n'acceptent que très peu d'affaires. Post sillonne le pays pour tenter de réparer les erreurs judiciaires et sauver des innocents. Le cas de Quincy Miller, toutefois, représente un défi d'une tout autre nature. Des gens puissants, violents et sans pitié ont assassiné Keith Russo, et ils ne veulent pas voir Quincy Miller disculpé.
    Ils ont tué un avocat il y a vingt-deux ans, ils en tueront un deuxième sans hésitation.
     
    Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Dominique Defert

  • La saignée Nouv.

    La saignée

    Cédric Sire

    Une plongée dans un monde où chacun doit affronter ses démons.  «  Est-ce que tu aimes ?  » clame le site sous la photo d'un cadavre mutilé.
    Sur le Dark Web, il existe des espaces interdits au commun des mortels où les voyeurs de la pire espèce assouvissent leurs pulsions. 
    Estel Rochand a été écartée de la police à la suite d'une terrible bavure qui a causé la mort d'une innocente. Sa vie est en miettes, son couple à la dérive. Désormais garde du corps de seconde zone, cette ancienne championne de boxe se fraie un chemin dans l'existence comme elle l'a toujours fait  : à coups de poing. Prise dans un engrenage infernal, Estel a de plus en plus de mal à contrôler ses accès de violence.
    Quentin Falconnier, policier spécialisé en cybercriminalité, enquête sur un site du Dark Web, qui propose des vidéos de torture et de mise à mort en direct. Qui peut bien se cacher derrière cette «  red room  » appelée  La Saignée,  diffusant des meurtres à la perversité absolue ? Le jeune homme se lance corps et âme dans cette nouvelle croisade  : découvrir l'identité du coupable derrière le masque du bourreau, et l'arrêter. Coûte que coûte.
    Un terrible compte à rebours a commencé.

  • APRÈS UN CRI SØUS LA GLACE,LA NØUVELLE STAR DU PØLAR SUÉDØISREVIENT HANTER NØTRE HIVER
      Il y a huit ans, la jeune Malin, alors adolescente, a découvert une fillette enterrée dans la forêt  de Ormberg, une ville suédoise isolée. On n'a jamais pu identifier la petite victime.
      Devenue une jeune flic ambitieuse, Malin est affectée auprès de Hanne, la célèbre profileuse,  et de l'inspecteur Peter Lindgren, qui reprennent l'affaire. Mais Peter disparaît du jour aunlendemain, et Hanne est retrouvée blessée et hagarde dans la forêt.
      Le seul témoin est un adolescent qui aime errer dans les bois enneigés, la nuit. Sans le dire  à personne, il récupère le journal que Hanne a laissé tomber et se met à le lire, fasciné...
      Désormais seule dans son enquête, Malin est appelée sur les lieux du tout premier crime :  une nouvelle victime a été découverte. Et si tous ces faits étaient  tragiquement liés ?
      De sa plume fluide et au gré de rebondissements imprévisibles, Camilla Grebe nous offre  un nouvel opus étourdissant où les secrets enfouis et les différentes intrigues s'entrelacent  magistralement. Une lecture à couper le souffle.
      « UN TEXTE D'UNE GRANDE RICHESSE, UN POLAR QUI SE SAVOURE. »    Astrid Hie, Fnac Toulouse
      « UN CRI SOUS LA GLACE ÉTAIT DÉJÀ UNE RÉUSSITE, LE JOURNAL DE  MA DISPARITION EST UN VÉRITABLE COUP DE MAÎTRE. »Annaïk Kerneuzet, librairie Dialogues, Brest
           

  • Après le tir d'une fusée sur la base spatiale de Wallops Island, qui a tourné à la catastrophe, la capitaine Calli Chase retrouve sa soeur jumelle disparue et découvre que ni l'une ni l'autre ne sont ce qu'elles croyaient être. Aujourd'hui, un programme top secret, lancé depuis des années à leur insu, est hors de contrôle, et seule Calli peut encore le sauver.Assistée par une toute nouvelle technologie, elle se lance dans une course contre la montre, à la recherche du chaînon manquant entre le sabotage présumé de Wallops et le fait que toute son existence a été prédéterminéedepuis sa naissance... une quête personnelle que quelqu'un veut voir échouer.Il s'agit d'une partie à haut risque. La moindre erreur aura des conséquences cataclysmiques pour la Terre mais aussi au-delà.  Traduit de l'anglais (États-Unis) par Dominique Defert« Un polar tendu, pour s'évader, de changer les idées et se faire peur ! »  France Info TV«  Avec plus de 100 millions d'exemplaires vendus, Patricia Cornwell  est bel et bien la reine absolue du thriller. Ça tombe à pic : cette  Orbite  est de la plus belle eau. »  VSD
    «  Une enquête haletante mêlant robotique, intelligence artificielle et analyse ADN. »  Le Parisien Week-end

  • - 50%

    VICTIMES.  SURVIVANTS. RAVISSEURS. CRIMINELS.VOUS SEREZ TOUT CELA À LA FOIS.
    Le téléphone sonne. Un inconnu a  kidnappé votre enfant.Pour qu'il soit libéré, vous devez enlever l'enfant de quelqu'un d'autre.Votre enfant sera relâché quand les parents de votre victime auront à leur tour enlevé un enfant.Si un chaînon manque : votre enfant sera tué.
    VOUS FAITES DÉSORMAIS PARTIE DE LA CHAINE.
    VOUS N'ÊTES PAS LES PREMIERS.
    VOUS NE SEREZ CERTAINEMENT PAS LES DERNIERS.
     
    «  C'est rien de moins que Les Dents de la mer pour les parents.  » Don Winslow
     

  • LE THRILLER PSYCHANALYTIQUE
    QUI VOUS LAISSERA SANS VOIX
      Alicia, jeune peintre britannique en vogue, vit dans une superbe maison près de Londres avec Gabriel, photographe de mode. Quand elle est retrouvée chez elle, hagarde et recouverte de sang devant son mari défiguré par des coups de couteau fatals, la presse s'enflamme. Aussitôt arrêtée, Alicia ne prononce plus jamais le moindre mot, même au tribunal. Elle est jugée mentalement irresponsable et envoyée dans une clinique psychiatrique.
    Six ans plus tard, le docteur Theo Faber, ambitieux psychiatre, n'a qu'une obsession : parvenir à faire reparler Alicia. Quand une place se libère dans la clinique où elle est internée, il réussit à s'y faire embaucher, et entame avec elle une série de face-à-face glaçants dans l'espoir de lui extirper un mot. Et alors qu'il commence à perdre espoir, Alicia s'anime soudain. Mais sa réaction est tout sauf ce à quoi il s'attendait...
    Dans la veine de Mensonges sur le divan d'Irvin Yalom, un redoutable mélange de suspense et de psychanalyse qui ravira tous les lecteurs avides d'histoires prenantes.« Je n'avais pas lu un suspense aussi inspiré depuis
    La Vérité sur l'affaire Harry Québert. Du grand art ! »
    Yves Grannonio, la Librairie du Château, Brie-Comte-Robert
    « Un suspense maintenu tout au long du livre et une fin
    qui retourne complètement tant le dénouement
    est explosif et inattendu ! Quel sentiment délicieux
    de se faire autant manipuler ! »
    Caroline Vallat, Fnac Rosny 2
      Alex Michaelides est un scénariste britannique de trente-neuf ans. Il a aussi étudié la psychanalyse, et a travaillé deux ans dans une clinique psychiatrique pour jeunes. Dans son silence, son premier roman, est sur le point de devenir un phénomène
    dans le monde entier.

  • Tous les présidents font des cauchemars. Celui-ci va se réaliser.  Matthew Keating, ex-Navy SEAL et ancien président des États-Unis, a toujours ardemment défendu sa famille et son pays. Lorsqu'un terroriste kidnappe Melanie, sa fille adolescente, il se lance dans une opération qui sera l'épreuve de sa vie - celle d'un chef politique, d'un soldat et d'un père.
    Tout est exact, jusque dans les moindres détails...car l'un des auteurs est le président Bill Clinton.
    Le suspense ne retombe jamais... car l'autre auteur est le grand James Patterson.
    Le Président a disparu, première collaboration du tandem Clinton Patterson et numéro un des ventes aux États-Unis en 2018, a été largement salué par la critique.
    Traduit de l'anglais par Dominique Defert 
    « Clinton et Patterson forment une équipe de choc. »  Michael Connelly
    « Captivant dès la première page. Une lecture incroyable !  »  Mary Higgins  Clark
    « On tourne les pages sans même s'en rendre compte et surtout, on se régale des détails fournis par Clinton. Un roman maîtrisé de la première à la dernière ligne. »  Le Parisien

  • Quoi de plus reposant et tranquille qu'une croisière sur le Nil ? Sauf quand on retrouve à bord le corps de Linnet Ridgeway tuée d'une balle dans la tête. Linnet avait tout pour elle, jeunesse, beauté, richesse... tout jusqu'à ce qu'elle perde la vie ! 
    Parmi les passagers, tous sous le choc d'une telle découverte, se trouve Hercule Poirot, le célèbre détective belge. Et voilà que justement il se rappelle avoir entendu un homme dire au sujet de la victime : « Je poserai bien mon pistolet contre sa tempe et j'appuierai sur la gâchette ! » 
    Mais cette déclaration, si elle n'est pas anodine, ne fait pas forcément de vous le coupable idéal. 
    Traduit de l'anglais par Élise Champon et Robert Nobret

  • Somnambule

    Joseph Knox

    La patience n'a jamais été le fort de l'inspecteur Aidan Waits, et faire  le planton au chevet d'un meurtrier pour en recueillir les dernières  confessions ne compte pas parmi les plus glorieuses heures de sa  carrière. D'autant que, après dix ans de prison passés dans le silence,  Martin Wick ne semble décidé ni à mourir, ni à parler. À l'en croire,  le Somnambule n'a aucun souvenir du meurtre d'une famille entière  dont on l'accuse. Alors révéler ce qu'il est advenu de l'un des corps,disparu depuis tout ce temps ?Lorsque Wick lâche enfi n ses derniers mots, dans le chaos d'un  attentat, Waits se retrouve brutalement projeté au coeur d'un abîme  de noirceur. Et si, en fi n de compte, le coupable courait toujours ?En danger de mort, manipulé par un psychopathe surgi de son passé,  espionné par sa nouvelle coéquipière, Aidan Waits suit une pente  glissante au bout de laquelle l'attendent tranquillement ses anciens  démons...  Traduit de l'anglais par Jean Esch« Après  Sirènes  et  Chambre 413, un nouvel opus noir et surprenant de la série mettant en scène Aidan Waits, un flic aussi déroutant que tourmenté. »  Le Dauphiné Libéré
    « Avec  Somnambule  la nouvelle voix du polar made in UK Joseph Knox boucle brillamment sa trilogie Aidan Waits qui voit le jeune inspecteur de la police de Manchester affronter ses pires démons le temps d'un effroyable voyage au bout de l'enfer. »  Le Vif

  • Velda, 1947. Henni Schning habite avec sa famille dans un petit village allemand proche de la frontière belge. Son père se réfugie dans la religion et s'intéresse de moins en moins aux siens depuis son retour de la guerre. Quand sa mère meurt subitement, la jeune fille de quatorze ans se retrouve alors responsable de ses frères et de sa soeur. Pour gagner un peu d'argent, elle se lance dans la contrebande de café, comme la plupart des familles de cette région juste après la guerre. Elle connaît les chemins qui traversent les Hautes Fagnes, une zone marécageuse pleine de dangers, et y guide les trafiquants, pour la plupart des enfants, pendant la nuit. Mais de plus en plus de bandes organisées prennent le contrôle du trafic de café, et les douaniers ont désormais ordre de tirer sur les contrebandiers. Une nuit, l'inimaginable se produit  : la soeur de Henni est tuée.
    Henni est envoyée en maison de redressement et ses frères cadets, Matthias et Fried, sont placés dans un orphelinat catholique où Matthias meurt d'une pneumonie. Henni n'apprendra que des années plus tard les véritables circonstances de ce décès lors d'une audience au tribunal. Peu après, la soeur Angelika, l'ancienne directrice de l'orphelinat, est retrouvée morte, et Henni se trouve à son tour face au tribunal, accusée de son meurtre. Au mépris de tous les obstacles, elle se lance dans une lutte pour la vérité, la justice et la dignité.
    Traduit de l'allemand par Céline Maurice
     

  • Depuis qu'elle a découvert l'identité de l'assassin de son père, Macha Karavaï, jeune étudiante en droit et stagiaire à la police de Moscou, reste cloîtrée chez elle. Mais un nouveau tueur en série sévit dans la ville, laissant dans son sillage le corps de jeunes femmes nues, étranglées au moyen d'un ­ fin lacet de soie. Près d'elles, une esquisse du peintre Ingres. Ce sont toutes des femmes parfaitement ordinaires, pourtant, avec chacune d'elles l'assassin semble donner corps à une oeuvre de son cru, et se jouer des enquêteurs à ses trousses.
    Aux côtés d'Andreï Yakovlev, son supérieur, Macha décide alors de s'engager dans une véritable course contre la montre pour tenter d'établir un lien entre les jeunes femmes russes et le légendaire peintre français.
    Traduit du russe par Julia Chardavoine

  • Devenu détective « sans bureau ni diplôme », un ancien policier porté sur la boisson est chargé de retrouver la trace de Baptiste Maestracci, un vieillard disparu de son village de montagne, en Corse. De découvertes en cadavres oubliés, d'une mystérieuse demeure inhabitée aux plages de la côte sarde en passant par les ruelles de Bastia et le cimetière de
    Bologne, le « privé » clandestin va mettre en lumière trente ans de l'histoire secrète de son île, entre négociations de l'ombre, assassinats et compromissions.
    Après Malamorte, Antoine Albertini nous propose une nouvelle plongée dans la Corse noire, celle des coulisses, loin des images de carte postale et des clichés : les nationalistes au pouvoir, d'anciens barbouzes prêts à tout pour solder leurs comptes, le passé qui ne passe pas et un héros, toujours en quête de vérité, et de son grand amour perdu.
    « La voix de son narrateur est immédiatement attachante, entre ironie et mélancolie  »
    « Lucide, écorché, mais jamais cynique (...)  passionnant et toujours vivement incarné  » Le polar sonne toujours deux fois - France Inter
    «  C'est de fait la marque Albertini  : allier pragmatisme et sentimentalisme, action et états d'âme, le dur à cuire et le sensible.  » Libération
    «  Antoine Albertini excelle à tremper sa plume - tantôt grave, tantôt caustique - dans les plaies de la Corse.  » l'Express
    « Dans ce roman noir âpre et captivant, Albertini a su attraper l'art du suspense de R J Ellory, l'efficacité sanglante de Tim Willocks, l'humour noir de René Belletto.  » Le Point

  • " HISTORIQUEMENT PRECIS, DENSE, ATMOSPHERIQUE ET PASSIONNANT"
    Frankfurter Allgemeine Zeitung
    Berlin, hiver 1946, le plus froid que la capitale ait connu au XXe siècle. La guerre est certes finie mais l'Allemagne commence à peine à panser ses  plaies, et les Berlinois manquent de tout, surtout de nourriture. Dans cette atmosphère très tendue, des corps mutilés font mystérieusement surface aux quatre coins de la ville. Chacun a la peau couverte de mots écrits à l'encre, et une liste de noms inconnus fourrée dans la bouche. Le commissaire Oppenheimer est alors mobilisé pour mener l'enquête et découvre vite un point commun entre ces morts : ils avaient tous collaboré avec le régime nazi. À Oppenheimer de parvenir à retracer le passé du tueur, et à anticiper ses prochains meurtres.
    Absolument captivant et redoutablement documenté, La Vengeance des cendres est un majestueux polar historique qui fascine autant qu'il instruit.

  • Sandrine ne s'aime pas. Elle trouve son corps trop gros, son visage trop fade. Timide, mal à l'aise, elle bafouille quand on hausse la voix, reste muette durant les déjeuners entre collègues.
    Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme, et qu'il lui fait une place. Une place dans sa maison, auprès de son fils, sa maison où il manque une femme. La première. Elle a disparu, elle est présumée morte, et Sandrine, discrète, aimante, reconnaissante, se glisse dans cette absence, fait de son mieux pour redonner le sourire au mari endeuillé et au petit Mathias.
    Mais ce n'est pas son fils, ce n'est pas son homme, la première femme était là avant, la première femme était là d'abord. Et le jour où elle réapparaît, vivante, le monde de Sandrine s'écroule.
    Dernière sélection du Prix Maison de la Presse 2020
    Finaliste Prix Libr'à Nous 2021 - catégorie Polar
    « Il arrive qu'un livre, soudain, résonne avec le monde environnant, jusqu'à l'éclairer d'une lumière singulière. »  Libération
    « Ce polar psychologique traite avec talent du sujet de l'emprise et de la violence conjugale. »  France Dimanche
    «  C'est un coup de génie que réalise Louise Mey avec  La Deuxième Femme, l'un de ses romans les plus puissants de cette rentrée de janvier.  »  Causette
    « Une jeune auteure à suivre  »  ELLE
    « Féministe, écrivaine, et auteure attachée aux rapports que les femmes entretiennent avec leur corps, elle décortique dans ses romans, avec une terrible acuité, les mécanismes psychologiques de la violence.  »  Marie Claire
    «  Manipulations, angoisses et violences conjugales se mêlent avec réussite dans ce thriller psychologique aussi formidable qu'étonnant.  »  Femme Actuelle
    «  Avec un style incisif, cette jeune auteure de romans noirs aborde la violence conjugale à travers une plongée dans le mécanisme de l'emprise. Vertigineux  ! »  Version Femina
    «  Bouleversant. (...) Un roman engagé sur l'emprise et la violence conjugales.  »  Ici Paris
    «  Un roman sombre et douloureux qui aborde avec force des thèmes aussi noirs que la violence, l'emprise et la manipulation. »  Vaucluse Matin

  • Les strip-teaseuses de l'Old Opera ne vont pas se laisser marcher sur les pieds. Que cette soi-disant princesse Nirvena, danseuse vaguement russe débarquée d'un bastringue de Toledo les snobe, passe encore. Mais qu'elle sème le chaos dans le programme et fasse son strip en enlevant tout, au mépris du règlement de la boîte, c'est trop. Que peuvent bien faire les autres après ça ? Leur numéro est fichu. Sans compter que ce genre d'exhibition attire toujours un tas d'empoisonnements. Car, aussi bizarre que ça paraisse, tout le monde n'aime pas les femmes nues...  Gypsy Rose Lee, narratrice géniale et sulfureuse, nous emmène dans les coulisses d'un double meurtre au coeur d'un cabaret burlesque du New York des années 1940. Une plongée violente et sensuelle dans un monde où les femmes gagnent leur argent à coups de déhanchés et n'ont rien à cacher, à part leur passé.
      Traduit de l'anglais (États-Unis) par Michel Le Houbie et Léo Malet« Un régal ! »  L'Alsace«  Dans un huis clos aux péripéties rocambolesques, ce texte joue avec les codes de la comédie et du roman policier pour mettre en scène des personnages hauts en couleur. Un texte original et délicieux. »  Télé 7 jours« Un petit bijou. »  L'Obs« C'est le « hot polar » de votre été, avec crêpages de strings et de chignons, et meurtres à gogo au cabaret. »  Le Point« En 1941, l'icône du burlesque américain mettait en scène sa vie au coeur d'un cabaret new-yorkais dans un roman noir au ton acide digne d'un Chandler. »  Les Inrockuptibles
    « Il faut démasquer le criminel, et cette aventure ne manque ni de panache, ni de suspense, ni d'humour. Cette plongée au coeur même d'un monde du spectacle pailleté est totalement réjouissante. »  Madame Figaro

  • Christian, quarante-sept  ans, est animateur de supermarché en Picardie. Un prêcheur des rayonnages, un bon soldat de la grande distribution. Mais son métier est aussi anachronique que son prénom. Le jour où l'économie de marché l'expulse et où il rejoint le rang des chômeurs, sa vie prend l'eau. Sa combinaison de plongée devient alors sa nouvelle peau. Une mue qui va nécroser sa famille et révéler la violence des habitants de la petite ville de Saint-Fossé. Chasseurs, petites frappes, mères de famille et réseaux sociaux vont se mêler à sa crise existentielle. Ou quand la fuite d'une seule personne crée un tsunami au milieu des pavillons, des zones commerciales et des champs de betteraves...  Un premier roman noir incisif qui raconte l'histoire d'un homme en apnée face à l'absurdité et à la brutalité du monde qui l'entoure.« Quand une bonne plume vient électrifier de ses meilleures punchlines l'univers du roman noir, on applaudit des deux palmes. »  Livres Hebdo« Un conte sombre, déjanté et pétillant, sur les effets de la violence sociale, dont l'humour corrosif mérite largement la palme 2021 du premier roman. »  Rolling Stone« Un style délicieusement loufoque. »  20 Minutes« Un roman loin des clichés qui rend hommage avec tendresse et humour aux classes moyennes. Novateur ! »  La Fringale Culturelle« Dans cette fable sociale, peuplée d'affreux, sales et méchants, Félix Lemaître s'en donne à coeur joie. Son humour vache flingue la France chère à Jean-Pierre Pernaut et fait de joyeuses embardées vers l'absurde. Un réjouissant jeu de massacre ! »  Paris Match
    « Ce premier roman enlevé et sortant des sentiers battus se lit d'une traite jusqu'à l'ébouriffante remontée finale. »  Le Soir

empty