Editions du Cerf

  • " Célébrer le dimanche en se rassemblant, en répondant à l'appel qui nous est fait n'est pas, pour l'Église, pour chacun des membres qui la composent, une activité parmi d'autres. C'est un choix qui est un marqueur fort de l'identité chrétienne. Le dimanc

  • Lettre Apostolique sous la forme de
    Motu ProprioAntiquum ministeriumdu Souverain Pontife
    FranciscusÉtablissant le ministère de catéchiste

  • Quand l'un des grands auteurs spirituels d'aujourd'hui s'empare du scandale religieux majeur de notre temps, en sort un livre libérateur. Contre la croyance qui conduit au fanatisme, Adrien Candiard fait appel à la foi qui éclaire la raison. Une brillantissime et salutaire démonstration. Un ouvrage antidote à prescrire sans modération.
    Auteur spirituel aux dizaines de milliers de lecteurs, Adrien Candiard interroge ici le choc entre les cultures en nous montrant pourquoi et comment nous ne comprenons rien à l'islam.
    Le frère dominicain qui vit au Caire, au carrefour des mondes et des civilisations, revient sur le grand scandale religieux de notre temps. Quel Dieu invoquent les fanatiques qui excommunient, persécutent et tuent en son nom ? Que dit de nous, de notre planète, de notre avenir, une telle trahison ? Et, surtout, comment une foi peut-elle être vécue avec passion sans tourner à l'exclusion ?
    Une plaidoirie pour la foi qui émancipe contre la croyance qui enchaîne.
    Un maître-ouvrage qui s'adresse de manière libératrice à tout un chacun.
    Un manifeste, à l'heure de toutes les exacerbations, pour la réconciliation.
    Dominicain vivant à l'Institut dominicain d'études orientales du Caire, Adrien Candiard, qui compte parmi les grandes voix spirituelles d'aujourd'hui, a publé aux Éditions du Cerf Veilleur, où en est la nuit ? Quand tu étais sous le figuier
    , À Philémon
    qui ont tous rencontré un vif succés.

  • L'homme de gauche qui a dénoncé les émirats de la République s'adresse ici aux musulmans de France pour leur dire ses critiques et ses attentes. Mais aussi ses espérances. À l'heure où l'État s'engage contre le séparatisme islamique, un manifeste trait-d'union pour redonner sens à la fraternité de notre devise.
    "Mes chers compatriotes qui êtes musulmans par héritage ou par adhésion, mes chers compatriotes qui ne l'êtes pas, qui participez d'une autre croyance ou d'une forme d'incroyance, l'histoire convoque nos intelligences et nos coeurs à l'un de ces grands rendez-vous historiques où se joue non seulement l'avenir de notre pays mais le modèle d'universalité qu'il constitue pour le reste du monde.
    Immigration, religion, islam, islamisme, djihadisme, ou encore gauchisme, écologisme, néoféminisme, néoracialisme, postcolonialisme mais aussi nation, intégration, justice, police, réussite, patriotisme : tels sont les mots et les réalités dont je m'empare ici. En décryptant les chiffres, les faits, les acteurs, en levant les confusions de toutes sortes pour en finir avec les aveuglements et les dévoiements. Sans préjugé et sans concession. En élu de la banlieue et des cités qui sait de quoi il parle.
    L'heure est grave. Violences, émeutes, attentats font que le sursaut ne peut plus attendre. Mais il ne peut être que notre affaire à tous. Ensemble. C'est pourquoi j'ai voulu cette lettre aussi informée et bienveillante que critique et exigeante. À vous de l'ouvrir. Et que la mobilisation commence. Elle a pour nom la France. Notre France."

  • Catholicisme, protestantisme, orthodoxie, Occident, Orient, Europe et sécularisation, ce sont les meilleurs spécialistes qui dressent ici un état inégalé du christianisme, de ses défis comme de ses ressources. Un livre en coédition avec la Fondation de l'innovation politique.
    Aurélien Acquier, Jean-François Colosimo, Jean-Dominique Durand, Jean-Pascal Gons, Jacques Igalens, Henri Madelin, Émile Perreau-Saussine, Philippe Portier, Thierry Rambaud, Jean-Paul Willaime : ce sont les meilleurs spécialistes que Dominique Reynié, le directeur de la Fondation pour l'innovation politique, a réunis pour mener cette investigation sans précédent.Si, selon la prophétie attribuée à André Malraux, le xxie siècle sera métaphysique, en quoi demeurera-t-il ou non chrétien ? Après deux millénaires, qu'en est-il de l'Église et des Églises face au retour planétaire du religieux ? Quelles mutations internes le christianisme connaît-il lui-même à l'âge de la globalisation ? La séparation entre le spirituel et le temporel a-t-elle un avenir ?
    C'est à ces questions décisives que répond ce panorama à la fois informé, vivant et critique. Ces questions sont cruciales pour l'évolution de l'équilibre mondial et des sociétés démocratiques. Elles sont vitales pour le destin de l'Europe et de la France face au risque majeur d'acculturation. Elles déterminent les conditions, demain, de notre existence collective et individuelle.
    Catholicisme, protestantisme, orthodoxie, dialogues oecuménique et interreligieux mais aussi géopolitique, politique, droit, économie, éthique : théologiens, philosophes, historiens, sociologues, décryptent ici pourquoi et comment notre héritage dessine notre avenir.
    Un indispensable du débat public.

  • La vérité est un combat. La révélation de la fraude mystique de Marthe Robin n'a pas manqué de provoquer toutes sortes de réactions et d'ouvrages qui ont visé à l'étouffer. Apportant de nouvelles preuves décisives, l'expert qu'est Joachim Bouflet clôt ici définitivement le dossier. Un brûlot salutaire.
    Stigmatisée? Paralysée? Ne se nourrissant que de l'eucharistie? Conversant avec Jésus, Marie et les saints? Morte en odeur de sainteté? Les révélations de Conrad de Meester sur Marthe Robin ont montré que la destinée et l'oeuvre de cette icône contemporaine de la mystique catholique relevaient de la fraude. Elles ont ému ses sectateurs et ébranlé les institutions. Elles n'ont pas manqué de provoquer une levée de contestations, de négations et de condamnations.
    /> Mais qui a peur de la vérité? Pourquoi certains préfèrent-ils la crédulité à la foi? Et en quoi, en dépit de leurs illusions ou manipulations, cette affaire doit-elle être considérée comme réglée? C'est en expert que Joachim Bouflet reprend le dossier et le complète de nouvelles pièces décisives qui constituent autant de preuves irréfutables.
    Une démonstration cruciale sur la sincérité et l'authenticité inséparables de la sainteté
    Un brûlot salutaire contre les abus cultuels, leurs faussaires et leurs thuriféraires.
    Le livre qui clôt définitivement le débat.

  • Qu'en est-il aujourd'hui, dans tous ses états, de la Réforme ? Qu'ont encore de commun luthériens, calvinistes, baptistes, évangéliques, pentecôtistes ? L'Écriture et la foi peuvent-elles se dissoudre dans le littéralisme et l'émotion ? Le cri du coeur et de raison d'une grande théologienne française. Qu'en est-il aujourd'hui, dans tous ses états, de la Réforme ? Qu'ont encore de commun luthériens, calvinistes, baptistes, évangéliques, pentecôtistes ? L'Écriture et la foi peuvent-elles se dissoudre dans le littéralisme et l'émotion ?
    En notre époque dominée par les émotions, l'enfer est, plus que jamais, pavé de bonnes intentions. La ferveur portée notamment par les protestants évangéliques prend des formes sympathiques, suscite des conversions, touche au coeur des milliers de croyants. Mais ne le fait-elle pas parfois au risque d'un appauvrissement, lui-même source de bien des égarements, voire de fautes lourdes ?
    Bibliste et théologienne protestante, Françoise Smyth lance ici un appel aux calvinistes et luthériens, pour qu'ils maintiennent vivante cette belle démarche que l'on nomme " exégèse ". Elle les encourage à revenir à l'intuition initiale de la Réforme, à lire le Livre avec un esprit de découverte et à rejeter les simplifications commodes qui nourrissent les clichés. L'analyse critique de la Bible, à la portée de tous, ouvre des fenêtres et affermit l'expérience intime de la relation à Dieu. Il peut s'agir de réapprendre à lire.
    Un livre engagé au coeur des mutations et des dérives du fait religieux aujourd'hui.

  • " Par la grâce de Dieu je suis un homme chrétien, par mes actions, un grand pécheur, de mon état, un pèlerin sans gîte, de la plus basse condition, errant de place en place. Tel est mon bien : un sac de pain sec sur le dos, et sous ma blouse une Bible, c

  • Mal-être, souffrances psychiques, sexualité en berne, dépendance aux écrans, rapport démesuré au travail, perte de sens, solitude... Ces manifestations pointent toutes vers la souffrance de notre âme. Or si les psychothérapies et la pharmacologie sont pré

  • La grande voix émergente de la spiritualité aujourd'hui nous invite à un nouveau voyage aux sources de la Vie et de la Liberté.
    Qu'est-ce qu'un chrétien est obligé de faire ? Qu'est-ce qui lui est interdit ? Et qu'est-ce que cela signifie pour ceux qui ne croient pas ? La morale a aujourd'hui mauvaise presse, mais ce questionnement est plus présent que jamais. Les prêtres le savent bien, à qui on ne cesse de poser ce genre de questions. Ceux qui les posent ne sont pas des névrosés, mais des personnes estimables - croyants ou non croyants - qui s'efforcent de bien vivre, de bien faire, et qui pour cela se débattent de leur mieux avec le grand bazar contradictoire de leurs désirs, de leurs convictions, de leurs attachements, de leurs devoirs, de leurs envies, de leurs fatigues, s'efforçant de faire rentrer le réel compliqué dans des catégories simples : le permis, le défendu, l'obligatoire.
    Dans un des livres les plus courts de la Bible, la lettre qu'il écrit à son ami Philémon à propos de la liberté d'un esclave, l'apôtre saint Paul ouvre pourtant un tout autre chemin : celui d'une authentique et exigeante liberté, sous la conduite de l'Esprit Saint.
    C'est ce chemin magnifique que ce livre redécouvre.
    Dominicain vivant au couvent du Caire, Adrien Candiard est notamment l'auteur de Veilleur, où en est la nuit ?, Comprendre l'islam, ou plutôt : pourquoi on n'y comprend rien, et Quand tu étais sous le figuier... Il est l'une des voix majeures de la spiritualité d'aujourd'hui.
    Prix de la liberté intérieure 2019.
    Prix de littérature religieuse 2017 pour
    Veilleur, où en est la nuit ?

  • On visite leurs temples, on ignore leur religion. Elle est d'autant plus méconnue qu'elle a été déconsidérée par les Conquistadors. Pourtant pénétrer dans les dogmes et les rites incas, c'est entrer au coeur d'une immense civilisation. Une découverte guidée par la meilleure spécialiste internationale.
    Qui étaient les Incas ? En quoi croyaient-ils ? Quels étaient leurs pratiques religieuses et leur système politique ? La religion des Incas est en effet inséparable de la dynastie solaire qui gouverne cet immense territoire. Cette dimension politique, renouvelée par des rites collectifs, des cérémonies et des sacrifices, n'est pas seulement le produit d'une conquête militaire. La construction symbolique du territoire, l'abstraction de son architecture, la symétrie des formes et la passion géométrique reflètent un ordre immuable, abstrait et transcendant qui impose sa logique tout en rappelant ses racines telluriques et autochtones.
    Dans cet essai magistral, qui se débarrasse des préjugés et malentendus, Carmen Bernand fait revivre d'une plume vivante l'un des grands univers culturels de notre patrimoine et sa " modernité " politique et religieuse.
    Une plongée dans un univers qui n'a pas fini de nous fasciner.

  • L'exorcisme... au quotidien : entretiens Nouv.

    L'exorciste, ce n'est pas qu'au cinéma. Et l'exorcisme, ce n'est pas que du cirque. Nous le pratiquons sans le savoir chaque jour. Mais comment apprendre à le faire bien et pour le bien ? Pour la première fois, le prêtre connu pour aller au-devant de tous les malheurs se confesse en nous enseignant. Une bouteille d'oxygène pour tous les asphyxiés de la vie. Le prêtre exorciste n'est ni magnétiseur ni psychologue. Il n'a pas de pouvoir surnaturel. Il est un ministre de l'Église. Homme de Dieu, Henri Gesmier, qui refuse de voir le diable partout, inscrit sa pratique dans une démarche de foi. Car il n'y a rien de magique pour celui qui croit. Tout en étant au plus près du Christ, l'exorciste est une main tendue vers ses frères en souffrance ; adjuvant dans leur combat contre le malheur, il se fait délivrance quand il offre la prière de bénédiction.
    Voici le témoignage du chapelain du Sanctuaire du Mont Saint-Michel, prêtre exorciste.
    Un écrit captivant, qui livre aussi le voyage intérieur de ceux qui font appel à lui, de la croyance du " possédé " à la foi du sauvé, et dont la force et l'authenticité relèguent dans l'arrièrecour spectaculaire des histoires pour enfants les idées reçues sur cette pratique.
    Un éloge de l'écoute au coeur de l'épreuve et de l'accompagnement spirituel. Et, déjà, mise en mots, la promesse d'une libération pour ceux qui questionnent le mal et son action dans le monde, dans leur vie.
    Un livre qui fait du bien.

  • Livrant sa propre expérience, le patron de La Vie éclaire la déchristianisation de la France. Se racontant et nous racontant, il en appelle à un catholicisme sans peur et sans arrogance à même de réenchanter le monde. Un manifeste qui va faire du bruit. On aurait pu croire éteintes les grandes voix catholiques. En voici une qui sort des décombres pour tonner que Dieu est Dieu dans ce livre qui répond enfin à la crise spirituelle que traversent l'Église, la France et l'Europe.
    Rompant avec la logique de l'excuse, récusant la dissolution comme la crispation, révoquant les tentations de la naïveté et de la médiocrité, Jean-Pierre Denis dresse le plus lucide et le plus implacable des constats sur la déchristianisation. Et y voit une chance pour l'Évangile qui jamais ne s'impose et qu'il faut sans cesse apprendre à recevoir.
    C'est à une foi attestataire, tissée dans le témoignage intime de sa vie, qu'il en appelle ici. Une attestation qui fait fi des préjugés établis, qui se nourrit des rencontres improbables, qui sait être attentive aux signes prophétiques. Et qui, sans être donneuse de leçons, en revient immanquablement à l'unique testament du Golgotha et de Pâque, source de la seule contre-culture qui soit réellement subversive.
    Porté par une plume parfois aiguë, souvent inspirée, toujours sensible, ce récit d'une émancipation qui est aussi un manifeste de la libération s'adresse à chaque homme et chaque femme d'aujourd'hui qui se sentent prisonniers de la tragédie d'exister. Et veulent s'en affranchir.

  • Le cantique des cantiques Nouv.

    Tout, vous saurez tout sur Le Cantique des cantiques, ce chant d'amour érotique intégré aux grands livres de l'Ancien Testament, célébration inouïe de la sexualité qui rappelle l'importance de la chair devant Dieu. Un commentaire spirituel indispensable. Identification de l'auteur ou des auteurs, contexte scripturaire, historique, culturel et rédactionnel, analyse littéraire, structure et résumé, examen détaillé des grands thèmes, étude de la réception, de l'influence et de l'actualité, cartes, bibliographie : les plus grands spécialistes de l'Écriture se font votre tuteur. " Mon ABC de la Bible ", ou la boîte à outils d'une lecture informée et vivante du Livre des livres.

  • Jésus n'est pas que le Fils de Dieu, il est aussi le plus grand humoriste de tous les temps. Ses paraboles et ses miracles sont autant de numéros hilarants. Il fallait Basile de Koch pour enfin comprendre combien l'Éternel blague avec nous. À mourir de rire !
    " Jésus a-t-il jamais ri ? " s'interrogent les exégètes et les théologiens depuis 2 000 ans. Que n'ont-ils pas compris ? Que Jésus est en fait un homme d'esprit unique et le seul comique divin. Le plus grand de tous les temps. Que n'ont-ils pas deviné ? Que les prédications, paraboles et miracles de Jésus sont autant de numéros spirituellement hilarants. Les meilleurs depuis le commencement du monde et jusqu'à sa fin. Que vous reste-t-il à saisir ? Que si Jésus ne cesse de pratiquer la plaisanterie et la parodie, la caricature et la clownerie, le mot cocasse et le trait claquant, c'est pour nous sortir de notre absurde mélancolie.
    Il fallait Basile de Koch et Richard de Seze pour faire la drolatique démonstration que Dieu blague avec nous en vrai pince-sansrire, car son humour est l'autre nom de son amour.
    Un livre à se tordre de rigoler, non pas comme un damné mais comme un sauvé.

  • De Pie XII à François, il y a toujours eu une femme dans la proximité de chaque pape. En historienne, Bénédicte Lutaud dresse leur portrait. En journaliste, elle enquête sur la réalité de leur influence. En femme, elle interroge la place des femmes au Vatican. Une investigation surprenante, émouvante, questionnante. Elles se prénomment Wanda, Lucetta, Tekla, Hermine, Pascalina. Ils s'appellent Pie XI, Pie XII, Jean-Paul II, François. Ils les admirent, les consultent, les protègent. Intellectuelles, fines diplomates ou muses spirituelles, elles relisent leur discours, inspirent leurs plus grands textes et déterminent certaines de leurs plus grandes décisions. Laïques ou religieuses, c'est au contact de ces femmes d'exception que les héritiers du trône de Pierre ont changé leur regard sur le " sexe faible ", et défendu, chacun à leur manière, leur rôle indispensable au coeur de la société. Si ces femmes ont eu un accès privilégié au Vatican, elles ont toujours oeuvré en coulisses. Par souci de discrétion, par humilité, ou bien contre leur gré. Toutes, pourtant, ont dû affronter de véritables réticences de la part de la Curie romaine, jalouse de la confiance que leur accordait le Saint-Père.
    De Rome à Cuba, en passant par la Pologne, l'Allemagne et les États-Unis, une investigation surprenante, émouvante, et qui pose de manière originale la question de la place des femmes dans l'Église.

  • Une nonne bouddhiste zen nous adresse depuis son temple et dojo d'Ardèche des lettres d'éveil et de réveil. C'est à l'illumination de la simplicité quotidienne qu'éduque ce petit guide narratif de l'art de méditer. Pour enfin à tout vivre des richesses du présent.
    De Paris au Japon, du Japon au plateau ardéchois, une nonne bouddhiste zen nous adresse des lettres d'éveil et de réveil, pour apprendre l'art du vagabondage créatif à travers les saisons de la nature et les âges de la vie.
    Voici cinquante chroniques qui se lisent comme des fables, des contes, des nouvelles. Chacune, chacun y trouvera une leçon sans pesanteur et sans moralisme sur le sens de l'existence.
    Ce traité de la méditation simple par l'exemple, ouverte à toutes et à tous, initie à l'éveil de soi non pas coupé du monde mais au contraire attentif à tout ce qui s'y présente, à commencer par les pierres et les plantes.
    Loin des grandes villes, loin des réseaux sociaux, loin des rumeurs assourdissantes du bougisme permanent, voici comment, de l'aube du printemps au crépuscule de l'hiver, renouer avec le regard émerveillé de l'enfance.
    Pour enfin vivre les richesses du présent.

  • Attention chute d'anges : pourquoi le pangolin aussi monte au ciel ? Nouv.

    L'existence de Lucifer, ça vous fait rire ? De même que la participation du Serpent à la Chute ? Vous avez tort ! Et si, entre hommes, anges et démons, tout était une question de jalousie autour du corps ? Nous faisant rencontrer les univers invisibles, cet essai envolé nous raconte notre vraie gloire : la finitude. Pour le coup, aérien et flamboyant. Du latin,
    cadere (tomber) nous avons su tirer bien des termes chagrins : déchéance, cadavre, chute ou méchant. Mais c'était sans compter la chance et le cadeau. Chance de l'homme de n'avoir pas péché le premier, car l'ange mauvais, devenu serpent et tentateur, précède Adam et Ève dans le jardin d'Éden. Êtres de lumière, les anges éclairent toute chose sous un jour nouveau. La bible et la plus ancienne tradition chrétienne sont étonnamment disertes à leur sujet, on aurait tort d'ignorer leurs révélations pleines de sagesse.
    Un essai singulier, passionnant, qui apporte la preuve par l'ange, l'explication du chaos et du mal dans le monde par l'accident moral des légions divines. Au fond, pourquoi Lucifer, " celui qui porte la lumière ", a-t-il chuté ? Quelle conséquence, dans la conception chrétienne du monde, peut bien avoir la chute des anges ?
    Une exploration inédite de la cosmogonie chrétienne sous le prisme du devenir de ces êtres ailés, " soleil noir de la mélancolie ", aura écrit Nerval, ponts aériens entre Dieu et les hommes. Original et inspiré.

  • Des chrétiens aux bouddhistes, des mystiques aux poètes, Maître Eckhart parle à toutes et à tous du détachement. Son meilleur connaisseur, Rémy Valléjo, le rejoint sur la route de l'excommunication et de l'exil, le dernier mois de sa vie. Il nous raconte la fin du Maître et comble le vide qu'avait laissé l'histoire. Éblouissant. À l'entour de l'an 1328, accusé d'hérésie, jugé par l'Inquisition, désavoué par Rome, Maître Eckhart, le grand théologien dominicain du Rien, se trouve réduit à rien alors que la mort avance au-devant de lui. Or, de ces derniers jours, nous ne savons également presque rien.
    Celui qui s'enracine dans l'éternité et que ses ennemis pourchassent dans le temps, décède en un lieu, une saison, un jour et une heure dont aucun manuscrit médiéval n'a gardé la mémoire.
    Sept siècles plus tard, c'est au coeur de cet exode que le rejoint son meilleur commentateur, Rémy Valléjo, en se faisant le compagnon et le chroniqueur de ce voyage au bout de la nuit qu'a entrepris le Maître, entre son procès à Cologne, son passage par Strasbourg et sa disparition sur la route d'Avignon afin d'en appeler à l'autorité du pape Jean XXII ; et en s'instituant le scribe de l'aboutissement lumineux d'Eckhart, abandonné de tous mais libre de tout, à ce point extrême où l'homme est à jamais saisi par la Déité.
    Une enquête mystique, un essai littéraire et un récit passionnant.

  • Instrumentalisée de toutes parts, Jeanne d'Arc, comme à son procès, reste libre. C'est à nous qu'elle parle. Et son testament s'avère plus que jamais vivant : elle demeure la prophétesse inégalée de la séparation entre le spirituel et le temporel. Une démonstration iconoclaste ! Instrumentalisée de toutes parts, trahie, jugée et condamnée, Jeanne d'Arc reste une figure inaltérable de vérité, de liberté et d'espérance. Canonisée en mai 1920 en vue de réconcilier la France divisée entre catholiques et républicains, fêtée la même année comme symbole du patriotisme à la demande du Parlement, puis solennisée par l'Église en 1922 comme patronne secondaire de la France, elle offre un enseignement d'une incroyable actualité. Prophète de la nouvelle alliance, elle s'adresse autant au roi de France qui reçoit par le sacre son pouvoir politique " de par le roi du ciel ", qu'à la hiérarchie de l'Église dont le pouvoir doit se mettre d'abord au service des choses divines, Dieu devant toujours être " Premier servi ".
    L'abbé Jacques Olivier dévoile ici le véritable sens de l'étendard de Jeanne, qui contient un enseignement politique et théologique lumineux pour notre modernité.
    Cette thèse doctorale est une explication précise et argumentée du mystère de sainte Jeanne d'Arc d'après les documents authentiques.

  • Comment traverser la nuit que connaissent les mystiques et que ne méconnaissent pas, autrement, nos contemporains ? Que nous disent l'homme, la femme de Dieu goûtant l'amertume, traversant l'obscurité, plongeant dans le pire abandon ? Spirituel, littéraire, ce guide de l'espérance dans le désespoir marque la découverte d'un futur grand auteur. Deuil, maladie, chômage... et c'est le désespoir pour certains. Qui n'a jamais connu ces nuits de détresse profonde ? Quand rien ni personne, surtout pas Dieu, n'a plus de goût ni d'intérêt.
    Quand tout élan soudain manque, quand même le désir de vivre s'est éteint, où trouver la force ? Où est la lumière ?
    Nourri de la parole de Dieu et de celle des poètes contemporains, Grégoire L. Huyghues-Beaufond offre ici un texte magnifique pour traverser les épreuves de la vie.
    Par la lecture priante de la Bible qui ne laisse personne sombrer et réconforte les âmes les plus meurtries, il témoigne du Dieu consolateur qui se fait proche et aide à traverser les obscurités.
    Un accompagnement dans la prière.
    Un encouragement fraternel pour ceux qui peinent.

  • 40 millions de membres dans 200 pays : l'aventure initiée par Baden-Powell en 1907 aura été une matrice de la mondialisation. C'est l'histoire de son expansion et de ses déclinaisons en France que raconte ici avec brio cette somme à la fois critique et vibrante. Voici la première somme sur l'histoire des divers mouvements qui font la réalité contrastée mais dynamique du scoutisme catholique en France. Comment le mouvement créé par Baden-Powell en 1907 en Grande-Bretagne a-t-il été adopté et adapté par les catholiques français ? Pourquoi son formidable succès ? Pourquoi a-t-il éclaté dans les années 1960, au point qu'il semble aujourd'hui divisé en fractions inconciliables ? Que dit chacune des versions possibles du scoutisme sur les confrontations du xxe siècle et les défis du xxie siècle ? En historien qui s'appuie sur les archives, les grands textes et de nombreux témoignages inédits, mais aussi en praticien et en connaisseur du terrain, Yves Combeau raconte l'aventure sans précédent de ce laboratoire toujours recommencé de la jeunesse, de ses mutations et de ses permanences.
    Cette histoire critique, première du genre, est un miroir éclairant de la France et de l'Église contemporaines, mais aussi le récit vivant d'un appel à l'engagement de vie et de foi.

  • C'est toujours un événement lorsqu'une voix consent à sortir du silence. De sa longue vie de prière, la soeur dominicaine et contemplative Pascale-Dominique nous adresse la plus simple et la plus lumineuse des leçons pour notre vie quotidienne : apprendre à voir Dieu dans le banal, l'ordinaire et l'infime. Sublime. Il est des livres qui auraient pu ne jamais paraître parce que leur auteur n'aurait pas osé penser à les écrire.
    Il est des livres qui sont un jour publiés seulement parce qu'ils ont été sollicités et que leur auteur, par bienveillance, a consenti à les coucher sur le papier.
    Il est des livres qui surgissent du silence et de la prière auxquels ils ont été comme arrachés et qui n'ont d'autre ambition, mais inégalée, de nous faire plonger à notre tour dans l'univers dont ils témoignent. On les reconnaît à leur pouvoir de transfigurer nos vies.
    Le livre que voici est l'une de ces bouteilles d'encre jetées au creux de la mer tempétueuse de nos fausses joies et de nos vraies tristesses qui se change en bouée de salut pour qui s'en saisit.
    Soeur Pascale-Dominique nous éveille à la présence ordinaire de la grâce en attestant combien il suffit de s'ouvrir à la lumière pour devenir lumière.
    Un livre miraculeux de simplicité et de vérité d'une amie de l'invisible qui se découvre familièrement la nôtre.

  • Un " abc " essentiel, sur le deuxième livre le plus lu, le plus étudié et le plus commenté de la Bible après les évangiles. Par la spécialiste incontestée, la meilleure initiation aux louanges et aux supplications du Roi David, le prototype du Christ.
    C'est Sophie Ramond, religieuse de l'Assomption, professeure d'exégèse biblique à l'Institut catholique de Paris et directrice de l'École de langues et civilisations de l'Orient ancien qui se fait ici votre guide pour entrer dans le livre le plus lu, le plus étudié et le plus commenté de la Bible après les évangiles.
    Identification de l'auteur ou des auteurs, contexte scripturaire, historique, culturel et rédactionnel, analyse littéraire, structure et résumé, examen détaillé des grands thèmes, étude de la réception, de l'influence et de l'actualité, bibliographie : les plus grands spécialistes de l'Écriture se font votre tuteur. " Mon ABC de la Bible ", ou la boîte à outils d'une lecture informée et vivante du Livres des livres.

empty