Éditions MultiMondes

  • Depuis la première fécondation in vitro, en 1976, les nouvelles technologies de reproduction ont continué de bouleverser les pratiques médicales. Maintenant, il est même possible de faire appel à une tierce personne pour se reproduire.

    Le recours aux mères porteuses est-il un progrès scientifique duquel il faut se réjouir, ou une régression sur les plans social et éthique? Quelles sont les conséquences d'une telle pratique sur l'expérience de la maternité et sur les droits humains? Sa légitimation et son éventuelle commercialisation ne sont-elles pas des étapes qui requièrent un débat large et éclairé? Maria De Koninck plaide pour que le bien-être de l'enfant à naître soit mis au coeur de ce débat.

  • En 2006, un mal mystérieux frappe de nombreuses ruches du sud des États-Unis. Il s'étend ensuite sur tout le continent. Des millions d'abeilles meurent ou disparaissent. L'oeuvre d'un virus ? D'un parasite ? Les chercheurs se perdent en conjectures, mais rapidement l'étau se resserre autour des pratiques agricoles industrielles.

    L'usage accru de pesticides, notamment des néonicotinoïdes, est mis en cause. Une pratique qui affecte non seulement les abeilles, mais aussi la diversité génétique des espèces végétales, voire la biodiversité dans son ensemble ! Comment en sommes-nous arrivés là ?

    La crise des abeilles nous révèle les dessous de cette tragédie silencieuse. L'ouvrage constitue un réquisitoire sévère contre le laxisme scandaleux des agences de surveillance. Aujourd'hui, le doute n'est plus permis : il faut interdire les produits chimiques les plus dangereux. Pour le futur des abeilles, pour l'avenir de l'alimentation mondiale et pour notre santé.

  • Meurtre? Accident? Les policiers enquêteurs dépêchés sur une scène de crime vont ratisser les lieux au peigne fin. S'il y a toujours des traces qui témoignent du drame, que ce soit une empreinte de doigt sur un mur, des marques de semelles sur le plancher, ou encore quelques gouttes de sang sur un canapé, encore faut-il pouvoir les décoder, les comprendre et les interpréter.

    À l'instar des archéologues, les enquêteurs doivent donc faire « parler » les indices. Une démarche minutieuse, patiente et rationnelle qui se situe bien loin des épisodes de téléséries policières auxquelles nous sommes habitués.

    Cette fascinante incursion dans le monde policier nous révèle non seulement l'ABC d'une enquête, mais aussi tout le processus en marche pour notamment décrypter les empreintes digitales - des micropaysages surprenants! - laissées par d'éventuels suspects.

  • La science prend sa source dans la curiosité humaine. Elle n'est pas qu'une accumulation de connaissances, ni le lieu de certitudes absolues, elle est aussi une démarche d'exploration et de recherche.
    Les chercheurs réussissent aujourd'hui à nous éblouir en réalisant des prouesses tant théoriques que technologiques. Aurait-on néanmoins oublié ce qui constitue les fondements mêmes de la pensée scientifique et grâce auxquels Galilée a remis la Terre à sa place dans nos modèles de l'Univers, Charles Darwin a introduit la notion d'évolution des espèces vivantes et Albert Einstein a fait ressortir les liens intimes entre l'énergie, la matière et le temps ?
    L'effet science est un passeport solide pour apprivoiser la démarche scientifique. Ce livre agit également comme un antidote aux élucubrations pseudo-scientifiques qui contaminent maintenant notre culture et notre raison.

  • La réussite scolaire passe aussi par une architecture innovante.

    L'école n'est pas seulement un lieu d'apprentissage, c'est aussi un milieu de vie. Mais nos bâtiments scolaires sont figés dans le temps. Les classes que fréquentent les enfants d'aujourd'hui ressemblent à peu de choses près à celles qu'ont connues leurs parents, et même leurs grands-parents.

    Un environnement de travail plus inspirant, tant pour les élèves que pour les enseignantes et les enseignants, n'est pourtant ni une utopie ni un luxe, c'est une nécessité sociale. Ainsi, il est aujourd'hui impératif de concevoir et de construire autrement des écoles afin de favoriser la créativité aussi bien que la réussite scolaire. Quelques expériences pilotes le démontrent déjà.

    Réinventer l'école? Une cinquantaine d'experts - psychologues, politiciens, designers, professeurs, architectes - expliquent comment et pourquoi cela doit se faire.

  • Les champignons intriguent à plus d'un titre. Ils se présentent sous des aspects aussi divers qu'insolites, et surgissent autant dans les forêts que dans les prairies, les pelouses ou les parterres.

    Il peut être surprenant d'apprendre que les champignons contiennent une multitude de molécules qui leur confèrent non seulement des vertus nutritionnelles, des flaveurs et des textures particulières, mais aussi des propriétés médicinales. Bien qu'elles puissent être dans certains cas toxiques, voire mortelles, ces molécules bioactives revêtent un intérêt réel en pharmacologie. Déjà, plusieurs espèces de champignons sont utilisées dans la production de médicaments contre différentes maladies comme le cancer.

    Présenté sous forme de fiches, ce livre décrit près de 450 champignons. Chaque description illustrée s'appuie sur des informations scientifiques. Un ouvrage rigoureux et essentiel pour qui s'intéresse aux molécules bioactives.

  • L'affaire est singulière : Vieux Jack, un bouleau jaune âgé de 250 étés, colosse ténébreux de la forêt laurentienne, choisit de livrer ses états d'âme à un biologiste.

    Il lui raconte l'histoire des plantes et celle de sa forêt ; il discourt sur les théories de l'évolution et sur les origines de la vie; puis, il confie une loi essentielle : « Ce n'est ni la séparation, ni l'exclusion, ni la compétition qui gouvernent le monde du vivant [...] ; l'entraide, la coopération, la symbiose, voilà les éléments clés qui permettent de comprendre l'évolution de la vie. »

    La fable du bouleau jaune, solidement appuyée par les plus récentes découvertes en écologie, est le prétexte à une prise de conscience puissante sur la Nature, de même que sur la relation entre les humains et... les arbres.

    Le bouleau jaune est l'arbre-emblème du Québec.

  • L'énergie est devenue un sujet en vogue. Il ne se passe pas une semaine sans qu'on en parle dans les médias. L'augmentation de ses coûts de production et les conséquences de son exploitation sur l'environnement y sont sûrement pour quelque chose.
    Mais comment l'énergie façonne-t-elle l'univers, le monde, la vie au quotidien ? Pourquoi l'énergie ne cesse-t-elle de se dégrader ? Combien d'énergie faut-il pour vivre ? Où va l'énergie que l'on consomme chaque jour ? Existe-t-il une technologie de l'énergie qui soit à la fois disponible, sûre, fiable, abondante, propre, inoffensive et bon marché ? Y a-t-il une relation entre la maîtrise de l'énergie et la qualité de vie ? Le développement des technologies de l'énergie peut-il échapper à l'Histoire ? Si un moteur diesel peut être alimenté en huile végétale pourquoi alors un estomac ne peut-il pas être alimenté en diesel ? Comment la géothermie est-elle de l'énergie nucléaire ? L'économie d'énergie a-t-elle des limites ? Comment l'efficacité énergétique finit-elle par stimuler la consommation d'énergie ? L'effet de serre est-il véritablement maléfique ? La séquestration géologique du gaz carbonique est-elle une solution viable pour atténuer les changements climatiques ? Comment un réacteur nucléaire peut-il produire davantage d'énergie qu'il en consomme ? L'énergie nucléaire peut-elle être durable ? Pourquoi les matières radioactives de longue vie posent-elles peu de risques ? Les énergies renouvelables sont-elles durables ? Les énergies renouvelables pourront-elles un jour remplacer les combustibles fossiles ?
    Ces questions et bien d'autres encore vous intriguent ? Alors ce livre est pour vous.

  • Tout le monde a, dans un recoin de sa mémoire, de vieilles questions qui traînent dans un tiroir obscur étiqueté « sciences ».
    Est-ce qu'un savon lave mieux s'il fait plus de bulles ? En quelle langue rêvent les sourds ? Qu'est-ce qui fait rougir les ronds de poêle ? Pourquoi ci ? Comment ça ? Mais par manque de temps pour chercher une réponse que l'on craint trop compliquée de toute façon, on les laisse s'empoussiérer pendant des années.
    Depuis 2006, les lecteurs du quotidien Le Soleil peuvent envoyer leurs questions à leur journal. Chaque dimanche, le journaliste scientifique Jean-François Cliche y répond dans la chronique Science au quotidien.
    La science, de votre sous-sol jusqu'aux étoiles fait le tour de plus de trois ans de réponses, d'une manière vivante et accessible, aux vraies questions du vrai monde.

  • Jusqu'à présent, le débat sur les gaz de schiste au Québec a été dominé, avec raison, par la question environnementale. Les inconnues sont nombreuses et l'industrie n'a pas manifesté une volonté très grande d'aller au-devant des inquiétudes des populations. Malgré ces réserves bien réelles des citoyens, l'industrie continue de se développer à un rythme accéléré dans le reste de l'Amérique du Nord, aux États-Unis, bien sûr, mais aussi ailleurs au Canada. Elle est en voie d'exploser également en Europe et en Asie, surtout en Chine, bouleversant la donne énergétique au niveau planétaire.
    Pour comprendre les forces qui motivent les investisseurs et les gouvernements à soutenir ce secteur ici et ailleurs, il faut regarder au-delà de nos frontières. La révolution des gaz de schiste replace cette ressource dans le panorama énergétique mondial et explique pourquoi la planète s'intéresse à cette nouvelle filière. Ce livre fait bien sûr une place importante à l'aspect plus scientifique de l'exploitation de cette ressource, de la géologie aux risques environnementaux, et décrit les activités d'exploration et d'exploitation de cette ressource qui ont cours à travers le monde. Il présente aussi les différents modèles légaux et économiques qui encadrent l'exploitation des hydrocarbures dans le monde développé, de la Norvège au Québec, en passant par les États-Unis, l'Alberta et la Colombie-Britannique et souligne les particularités des gaz de schiste.
    Pour les opposants à l'implantation des gazières au Québec, cette dernière section semblera prématurée. L'auteur pense, qu'au contraire, il faut discuter au plus vite du modèle économique, environnemental et social que le Québec veut suivre en intégrant dans une réflexion plus large sur l'ensemble de ses ressources énergétiques cette filière non traditionnelle. Plus on attendra, plus son implantation risque de coûter cher, car les gazières auront alors eu tout le temps d'établir un rapport de forces légal et politique, basé sur une évaluation encore plus précise des ressources disponibles.

  • Les dirigeants d'entreprises, les gestionnaires de capital de risque, les entrepreneurs et les gestionnaires, tout comme les professeurs et les étudiants en sciences administratives et financières, trouveront dans ce livre LE guide pratique et concret qui manquait jusqu'à présent pour évaluer des projets d'entreprises ou de développement de nature technologique.
    La longue expérience de l'auteur dans de grandes, moyennes et petites entreprises technologiques, de même que dans l'enseignement, lui a fait constater ce besoin pourtant criant.
    * Quelle est la valeur réelle d'une technologie? Est-elle véritablement innovante? Potentiellement compétitive? Quelles sont les forces qui l'animent? Les faiblesses qui la minent? Les écueils qui la guettent? Est-elle protégée par des brevets? Ceux-ci sont-ils solides?
    * Quelle est la probabilité de réaliser le rêve de l'inventeur et d'atteindre le stade industriel? L'inventeur et son équipe ont-ils les compétences et la motivation nécessaires pour résoudre tous les problèmes qui ne manqueront pas de se poser au cours du développement?
    L'évaluation technologique apportera une aide précieuse à tous ceux et celles qui gèrent du capital de risque, que les échecs du passé ont rendus prudents et qui ne veulent plus mener de «revue diligente» sans incorporer l'évaluation technologique au coeur même de leur processus.

  • Depuis le début du XXe siècle, les pétrolières et les fabricants d'automobile nous ont conditionnés à n'utiliser que des véhicules à essence avec moteur à combustion interne. Nous en sommes même venus à croire que seule cette filière pouvait être « efficace et rentable » pour l'ensemble de la planète. Même, la plupart des tentatives pour briser ce monopole et diversifier les modes de propulsion semblent avoir été tuées dans l'oeuf.
    Mais, la pollution de plus en plus invivable, des changements climatiques inquiétants et la fin inéluctable du pétrole nous obligent à envisager d'urgence d'autres solutions d'abord collectives, puis individuelles.
    La recherche est lancée. Elle explose de partout. Pas nécessairement chez les géants et les dominants actuels. Pour en retracer les tenants et les aboutissants et les transmettre au public, il ne fallait pas non plus compter sur eux. Voilà pourquoi le physicien-vulgarisateur indépendant Pierre Langlois s'est mis à la tâche. Pendant plus de deux ans, il a inventorié et évalué pratiquement toutes les solutions actuellement envisagées pour relayer et remplacer le pétrole dans les transports routiers.
    Sans compromis et avec la sagacité que lui confère son esprit scientifique, Pierre Langlois explore dans ce livre toutes les avenues technologiques en matière d'automobile, de transport en commun et de transport de marchandises.
    Il faut le suivre dans les méandres de la motorisation électrique des véhicules et des nouvelles technologies durables pour les biocarburants de deuxième génération. Moteurs-roues, super batteries rechargeables en quelques minutes, dopage à l'eau des moteurs, biberonnage des autobus urbains, monorails interurbains à grande vitesse ne manqueront pas de vous interpeller. Les analyses de la filière hydrogène, des besoins en électricité, des diminutions de gaz à effet de serre, entre autres, sont appuyées par des figures et des graphiques d'une grande clarté qui font ressortir les enjeux de cette révolution imminente.
    En bout de ligne, un certain optimisme se dégage de cette analyse passionnante aux rebondissements aussi nombreux qu'inattendus : l'avenir appartiendra aux véhicules électriques et hybrides branchables, légers et aérodynamiques, mus par des moteurs-roues.

  • Au cours des vingt dernières années, l'humanité a consommé autant de combustibles fossiles que depuis son appa­rition sur la planète. Et c'est loin d'être fini si l'on se fie aux ten­­dances lourdes de la con­sommation énergétique mondiale.
    Au cours des 100 dernières années, la po­pu­­­­lation humaine est passée de 1,6 à 6 milliards d'habitants. De tels rythmes de croissance peuvent-ils être maintenus ? Notre organisation politico-économico-sociale est-elle capable de faire face à un changement radical dans la gestion mondiale des ressources planétaires en général et des ressources énergétiques en particulier ?
    Telles sont les questions fondamentales auxquelles répond cet ouvrage préparé par un spécialiste, mais accessible à tous.
    Pour nous aider à passer du global au local, le communicateur Jean-Marc Carpentier expose, en épilogue, sa propre réflexion sur l'élaboration d'une nouvelle stratégie énergétique pour le Québec du XXIe siècle.

  • Le lecteur trouvera dans cet ouvrage hautement illustré l'ensemble des notions lui permettant d'observer l'architecture d'un arbre. On y présente quelques éléments d'histoire de l'évolution des concepts en architecture des arbres depuis leur découverte dans les années 1960 jusqu'à aujourd'hui. Les plus récentes avancées rendent maintenant disponible la séquence de développement de l'arbre, telle une carte, comme outil de diagnostic du stade de développement atteint par l'arbre, de son rapport à l'environnement et de ses potentialités de croissance à venir. Les applications sont nombreuses tant en études d'impact, en aménagement, en conservation, en foresterie et en arboriculture qu'en sciences où la séquence de développement sert de cadre de référence pour l'intégration des connaissances de disciplines diverses (physiologie, biologie du développement, biologie moléculaire, génétique, écologie, etc.) de même que pour orienter les échantillonnages.
    L'architecture des arbres des régions tempérées s'adresse aux amoureux des arbres, autant chez les professionnels (arboriculteurs, élagueurs, ingénieurs forestiers, botanistes, etc.) que dans le grand public. Il intéressera tous ceux qui désirent mieux comprendre comment différentes espèces d'arbres se développent et mettent en place, chacune à sa manière, une disposition particulière des branches, c'est-à-dire leur architecture.
    À la lumière de ces connaissances nouvelles, bien des pratiques actuelles, entre autres en arboriculture urbaine, devront être remises en questions.

  • Un livre fascinant qui dépasse l'imagination

    Opportunistes comme nul autre dans le règne animal, les insectes ont démontré d'incroyables stratégies d'adaptation tout au long des centaines de millions d'années qui se sont écoulées depuis leur apparition. Ils ont côtoyé les premiers animaux, les dinosaures et les humains. Ils ont conquis la planète!

    Mais les connaissons-nous vraiment ?

    Jean-Pierre Bourassa nous fait découvrir la vie d'une sélection des insectes les plus intrigants et les plus appréciés du public: les éphémères, les libellules, les demoiselles, les criquets, les sauterelles, les grillons, les mantes et les phasmes, les cigales, les cercopes, les punaises d'eau, les lucioles, les coccinelles, les monarques, les phryganes, les fourmis, les abeilles et les guêpes. Il nous révèle un micromonde où règnent des histoires de séduction, de pouvoir, de compétition et d'intervention territoriale.

  • Voici un essai sur les dangers des centrales nucléaires qui donnera à réfléchir à tous les citoyens en général et aux moins de 30 ans en particulier, eux qui ne connaissent pas l'histoire de Tchernobyl, la pire catastrophe technologique du XXe siècle. Tchernobyl, c'est loin, direz-vous, mais, les effets nocifs sur la santé et l'environnement ne connaissent pas les distances et encore moins les frontières, sans parler de leurs durées inimaginables. De plus, la province voisine du Québec, l'Ontario, est truffée de centrales nucléaires...
    On y apprend, entre autres, que l'histoire post-Tchernobyl est truffée de magouilles et, contrairement à ce qu'on entend parfois, ce n'est pas uniquement parce que ça s'est passé en URSS. Même l'Organisation mondiale de la santé a été muselée dans cette affaire à cause d'une entente secrète méconnue qui la lie à l'Agence internationale de l'énergie atomique.
    En effet, l'industrie nucléaire civile est un monde tricoté serré où les experts discutent à huis clos. Leur compréhension du danger pour la santé du nucléaire et leur déni des risques d'accident sont aberrants. Cette industrie génère des polluants toxiques partout dans le monde?: au Royaume-Uni, en France, aux États-Unis, au Japon, au Canada...
    Il y a des projets de relance de cette industrie dans l'air en ce moment, une industrie qui coûte une fortune et qui est loin d'être propre. C'est le temps de soulever ces questions publiquement. L'actuelle crise des isotopes médicaux de Chalk River révèle des pratiques douteuses chez Énergie atomique du Canada limitée. Hydro-Québec a annoncé, en août 2008, son intention de rénover Gentilly-2 après avoir refusé toute consultation publique. L'Ontario devrait bientôt aller de l'avant pour construire de nouvelles centrales nucléaires.
    Ce livre explique en quoi l'énergie nucléaire diffère des autres types d'énergie et ce qui la rend si dangereuse. On y trouve aussi des témoignages post-Tchernobyl effrayants. La souffrance vécue par les gens qui ont limité les dégâts est inimaginable. La dégradation de la santé des populations vivant en territoire contaminé aussi.
    Quand on apprend en plus que la contamination radio-active est présente dans cette région du monde pour des milliers d'années, cela donne carrément froid dans le dos.

  • Toutes ces réponses sont bonnes : quand les élèves nous font la leçon en mathématiques Nouv.

    Les mathématiques ne sont pas toujours faciles, cependant elles n'ont rien de rigide. Les élèves sont là pour nous le rappeler. Leurs façons de solutionner des problèmes mathématiques en classe sont fréquemment créatives et intelligentes. Les aurions-nous trop souvent négligées ?

    À travers une trentaine de leçons qui abordent divers sujets mathématiques étudiés à l'école primaire et secondaire, allant des nombres à la géométrie en passant par l'algèbre et les fractions, nous découvrons l'originalité des raisonnements des élèves. Ces leçons regorgent de moments de « vérité mathématique » qui mettent en relief des façons de faire dont la logique nous échappe parfois. Courtes et synthétiques, elles ont été glanées ça et là par l'auteur qui est didacticien. Et parce qu'elles nous font réfléchir, nous découvrons qu'au fond, par un véritable exercice mathématique, toutes les réponses sont bonnes.

    Cet ouvrage singulier est une invitation à découvrir le pouvoir formidable des mathématiques, qui se révèlent autant une science qu'un art de la pensée

  • Partout sur la planète, les grands gisements s'épuisent alors que les prospecteurs reviennent les mains vides. Il devient de plus en plus difficile d'extraire le pétrole alors que la demande explose. La crise énergétique est à nos portes et, pourtant, les gouvernements n'agissent pas.
    Ce livre explique tout ce que vous devez savoir pour comprendre les enjeux énergétiques de l'heure, de la hausse des prix du pétrole aux pressions pour la construction de ports méthaniers, en passant par l'impact des sables bitumineux de l'Alberta.
    Chercheur de renommée internationale, l'auteur réussit à transmettre au grand public des informations accessibles, lucides et indépendantes. Son livre se termine sur une conclusion bouleversante : en matière d'énergie, les politiciens de tous les niveaux se comportent en autruches.

  • Assurer un développement soutenu et durable de notre patrimoine forestier, voilà le défi que doit relever la société québécoise. Un tel défi requiert la participation harmonisée de tous les organismes publics et privés d'aménagement et d'utilisation des multiples ressources du milieu forestier. Cette harmonisation repose sur une base commune de connaissances et de pratiques. Le Manuel de foresterie publié en 1996 a fait l'objet d'une révision intégrale à la lumière des connaissances nouvelles et dans un souci de respect de l'environnement et de développement durable.

  • Quels sont nos outils pour sonder l'univers? Comment le cerveau produit-il des pensées, des émotions et des comportements? Comment bougeons-nous? Comment nos pensées et nos émotions agissent-elles sur notre corps et quelles sont les horloges qui, tels des thermostats, changent automatiquement nos rythmes d'activités? Où l'émotion naît-elle? De quelle façon apprenons-nous?
    Cerveau.net répond à toutes les questions que vous vous posez et à bien d'autres... que vous ne pouviez même pas soupçonner.
    Tout à fait passionnant et pas plus difficile à lire que de faire un voyage dans un pays dont la langue, la géographie, les coutumes et les peuples nous sont inconnus, ce livre explique l'organisation et le fonctionnement de notre cerveau, un centre d'interprétation et de communication absolument phénoménal, en comparaison duquel Internet n'est qu'une imitation enfantine.

  • Assurer un développement soutenu et durable de notre patrimoine forestier, voilà le défi que doit relever la société québécoise. Un tel défi requiert la participation harmonisée de tous les organismes publics et privés d'aménagement et d'utilisation des multiples ressources du milieu forestier. Cette harmonisation repose sur une base commune de connaissances et de pratiques. Le Manuel de foresterie publié en 1996 a fait l'objet d'une révision intégrale à la lumière des connaissances nouvelles et dans un souci de respect de l'environnement et de développement durable.

  • Assurer un développement soutenu et durable de notre patrimoine forestier, voilà le défi que doit relever la société québécoise. Un tel défi requiert la participation harmonisée de tous les organismes publics et privés d'aménagement et d'utilisation des multiples ressources du milieu forestier. Cette harmonisation repose sur une base commune de connaissances et de pratiques. Le Manuel de foresterie publié en 1996 a fait l'objet d'une révision intégrale à la lumière des connaissances nouvelles et dans un souci de respect de l'environnement et de développement durable.

  • Assurer un développement soutenu et durable de notre patrimoine forestier, voilà le défi que doit relever la société québécoise. Un tel défi requiert la participation harmonisée de tous les organismes publics et privés d'aménagement et d'utilisation des multiples ressources du milieu forestier. Cette harmonisation repose sur une base commune de connaissances et de pratiques. Le Manuel de foresterie publié en 1996 a fait l'objet d'une révision intégrale à la lumière des connaissances nouvelles et dans un souci de respect de l'environnement et de développement durable.

  • Assurer un développement soutenu et durable de notre patrimoine forestier, voilà le défi que doit relever la société québécoise. Un tel défi requiert la participation harmonisée de tous les organismes publics et privés d'aménagement et d'utilisation des multiples ressources du milieu forestier. Cette harmonisation repose sur une base commune de connaissances et de pratiques. Le Manuel de foresterie publié en 1996 a fait l'objet d'une révision intégrale à la lumière des connaissances nouvelles et dans un souci de respect de l'environnement et de développement durable.

empty